Rugby : faute de convention, le MHR serait privé de Top 14

INFO MÉTROPOLITAIN. C’est une bombe qui pourrait exploser à l’orée du coup d’envoi du Top 14 de rugby à XV, samedi 26 août à 18h à l’Altrad Stadium avec MHR-Agen : l’absence de signature de la convention liant la direction du club via le président Mohed Altrad et Jean-Michel Arazo, le président de l’association Montpellier Rugby Club pose un sérieux problème. Ce bénévole gère le secteur amateur du club.

Selon nos informations confirmées ce mardi matin par une source proche du MHR, le club de Montpellier pourrait être privé de Top 14 en l’absence de cette convention qui est obligatoire. En clair, pas de convention entre le président du club et du président de l’association du MHR, pas de saison 2017-2018 dans le championnat.

« Le numéro d’affiliation de la Fédération française de rugby -FFR- autorisant les clubs à évoluer dans le Top 14 est détenu par le centre de formation du MHR dirigé par Jean-Michel Arazo, par ailleurs membre du comité directeur de la FFR. Une convention doit être obligatoirement signée, ce qui n’est toujours pas le cas. À la FFR, ça commence à jaser », confirme cette source à Métropolitain.

Polémique

Une polémique oppose Mohed Altrad et Jean-Michel Arazo au sujet de la formation de joueurs : le président du MHR refuserait de financer cette formation, ce qui n’est pas du goût du président de l’association. Les deux hommes qui se détestent depuis ces dernières années restent sur leur position. On en est là ce mardi, à moins de quatre semaines du premier match du MHR à la maison.

Cette haine entre Mohed Altrad et Jean-Michel Arazo perdure depuis un match judiciaire de 2013. Jean-Michel Azaro avait été placé en garde à vue à la brigade financière du SRPJ de Montpellier après une plainte déposée par le président du MHR pour un vol de billets.

Le président de l’association qui avait été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Montpellier n’a jamais digéré cette accusation, qu’il a qualifiée de fausse et diffamatoire. Il avait contre-attaqué en déposant une plainte pour dénonciation calomnieuse.

« On va aller au combat »

« Le rugby est un sport de combat et on va aller au combat pour la vérité et pour la justice », avait annoncé le plaignant, particulièrement remonté à l’époque. Et qui a la rancune tenace, visiblement.

Mohed Altrad, à la veille de la reprise du Top 14 en août 2013 avait subitement exigé le paiement immédiat du millier de places dévolu au secteur associatif -surtout pour les équipes de jeunes- que Jean-Michel Arazo est venu chercher selon un paiement différé, selon une pratique ancienne au sein du MHR. Il n’avait donc pas payé. Il s’était retrouvé avec une plainte pour vol contre lui. Ambiance !
L’enquête avait démontré en réalité que les fameuses places avaient été récupérées : elles avaient été remises volontairement…
Alors, le MHR sera-t-il dans le Top 14 cette saison ? Suspense. Des tractations étroites sont en cours pour que cette convention soit rapidement signée.
Le président de l’association du MHR.

2 Comments

  1. Est-ce possible un jour de lire un article écrit par vous sans fautes d’orthographe ? C’est affligeant pour un soi disant journaliste de ne pas maîtriser la langue de Molière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *