Forêt : l’emploi du feu interdit jusqu’à fin septembre

PRÉVENTION. La région méditerranéenne connaît depuis le 14 juillet de gros incendies de forêt qui ont parcouru plus de 8000 hectares dans le Var, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, les Alpes-Maritimes et la Corse et mobilisé d’importants moyens de lutte.

Les conditions météorologiques actuelles -forte chaleur, séquence de vent et sécheresse- sont de nature à favoriser la propagation et la reprise d’incendies de végétation.

La préfecture de l’Hérault rappelle que jusqu’au 30 septembre, l’emploi du feu -barbecue, feux de camps et autres- est interdit à l’intérieur et jusqu’à une distance de 200 mètres des bois, forêts, plantations, reboisements, landes, garrigues et maquis, en application de l’arrêté préfectoral du 25 avril 2002, relatif à la prévention des incendies de forêt.

Attention aux jets de mégots

L’interdiction d’emploi du feu concerne également l’interdiction de fumer dans les zones exposées aux incendies de forêt. Au cours de l’été 2016, les trois plus gros incendies de forêt du département de l’Hérault ont été causés par des imprudences liées à des jets de mégots, mettant en danger la vie des personnels de secours, comme le montre le Sdis 34 dans une campagne de publicité percutante.

Les services de l’État sont par ailleurs mobilisés pour surveiller et réprimer l’emploi du feu dans des conditions non autorisées et toute mise à feu malveillante, susceptible d’être à l’origine d’incendies importants.

Cellule technique active

Une cellule technique de recherche des causes des incendies composée de gendarmes, de sapeurs-pompiers et de forestiers est en place depuis 2009 dans le département sous l’autorité des procureurs de la République de Montpellier et de Béziers. Celle-ci est susceptible d’être mobilisée tout au long de l’année pour identifier les causes des incendies, notamment sur les secteurs à forte activité pyrogène.

Cette cellule spéciale est active. Elle est intervenue sur les récents feux de végétation importants, comme un de ceux de Bessan. L’incendie qui a dévasté une centaine d’hectares de garrigue, de pieds de vignes, de broussailles hautes, de champs divers, dont du chaume entre Bessan et Vias est d’origine accidentelle.

Un gyrobroyeur enflamme les herbes sèches

Le 14 juillet dernier, un particulier effectuant des travaux sur sa propriété a causé involontairement le sinistre, en utilisant un gyrobroyeur, comme l’a déterminé la cellule d’enquête technique. Au contact d’une pierre, des étincelles ont enflammé les broussailles très sèches. Les rafales de vent de 80 à 90 km/h ont poussé les flammes dans une zone difficile d’accès pour les camions-citernes dépêchés par le Sdis 34.

Il a fallu l’engagement des moyens aériens pour éviter que le front de feu ne saute l’autoroute A9. La RD 612 A a été coupée dans les deux sens pendant plusieurs heures. Outre les cent hectares calcinés, une caravane a été réduite en cendres et un taureau est mort asphyxié dans une manade, protégée par les « soldats du feu ».

Le maire de Bessan, Stéphane Pépin-Bonet a vivement remercié l’action de tous les acteurs qui ont lutté contre cet incendie. Reste que d’autres départs de feux dans un triangle formé par les communes de Montblanc, Bessan et Saint-Thibéry, dans les zones boisées proches de la RD 18 sont qualifiés de suspects, voire de volontaires. Des enquêtes sont menées par les gendarmes de la compagnie de Pézenas.

Rappel de la préfecture de l’Hérault : « Si vous avez connaissance d’un départ de feu, contactez sans délai les sapeurs-pompiers au 18 ou 112 pour faciliter les conditions d’intervention des services de lutte contre l’incendie. Donnez l’emplacement exact, indiquez si c’est boisé, si des habitations sont proches etc. Attendez l’arrivée des premiers pompiers pour éventuellement les guider ».

Le mois de juillet a été catastrophique sur le front des feux de forêt dans le Midi. Les pompiers espèrent que le mois d’août sera plus calme. Tout va dépendre de la météo.

>> Toutes les informations sur : http://www.herault.gouv.fr/Politiques-publiques/Agriculture-foret-et-developpement-durable/Foret/Prevention-des-forets-contre-les-incendies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *