Bâtiment : la métropole et la fédération favorisent les bonnes pratiques

MARCHÉ. Philippe Saurel, président de la métropole et Thierry Ducros, président de la Fédération française du bâtiment de l’Hérault -FFB 34- ont signé une convention pour sensibiliser aux bonnes pratiques pour les marchés publics dans le secteur.

La Ville de Montpellier et Montpellier Méditerranée Métropole -3M- font partie des principaux donneurs d’ordre locaux dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Une telle convention a déjà été signée entre la FFB 34 et la communauté d’agglomération en 2012 et avec la Ville de Montpellier en 2013. La nouvelle signature vise à réaffirmer les engagements pris en prenant en compte la réforme de la commande publique issue de l’ordonnance du 23 juillet 2015 relative aux marchés publics.

Favoriser l’emploi

Il s’agit dans un premier temps d’uniformiser certaines règles entre la Ville de Montpellier et la métropole :

  • Fixer un équilibre global identique entre le critère prix et le critère technique. Jusque là la pondération valeur technique/prix était à 40%/60% à la Métropole et 60%/40% à la Ville. La convention prévoit que le critère prix ne soit plus majoritaire sauf cas précis.
  • Fixer un pourcentage d’avance identique. Jusque là une avance allant jusqu’à 10% du marché pouvait être versée par la Métropole, contre 5% par la Ville. La convention prévoit que le montant des avances versées puisse aller de 10 à 30% du montant du marché.

L’application de la convention a également pour objectif de lutter contre les offres anormalement basses et la tentation d’attribuer les marchés uniquement sur le critère du prix. « Choisir le mieux faisant et non le moins faisant » résume Thierry Ducros. La commande publique devra également prendre en compte des préoccupations sociales et environnementales par la rédaction de clauses et critères spécifiques.

Relancer l’emploi

Le président de la FFB de l’Hérault entend aussi par cette convention relancer l’emploi dans le secteur : « 4’500 emplois ont disparu dans l’Hérault depuis 2008 soit 20 % de l’effectif global. L’hémorragie semble aujourd’hui s’atténuer. La commande publique participe au regain de l’activité ».

Thierry Ducros, « honoré de s’adresser devant l’ensemble des élus du territoire » s’est mis à disposition, afin d’aller à leur rencontre pour mettre en place la convention dans chacune des communes. Celle-ci fera l’objet d’un suivi régulier destiné à mesurer l’incidence de ses dispositions dans les pratiques des signataires.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *