Bassin de Thau : des personnes à mobilité réduite cibles d’une arnaque

ALERTE. Les gendarmes de la compagnie de Pézenas ont été alertés de faits présumés d’arnaques relatives à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, dans plusieurs communes du bassin de Thau, identiques à celles perpétrées récemment à Castelnaudary, dans l’Aude.

Il pourrait s’agir des mêmes escrocs. C’est la brigade de recherches de la compagnie de Pézenas qui est chargée de l’enquête pour identifier les escrocs. Ils se sont rapprochés des enquêteurs audois qui traquent déjà les suspects.

Des commerçants ciblés

Les victimes sont des commerçants qui reçoivent une lettre émanant de l’AD’AP, qui leur propose une aide pour la constitution de leur dossier d’accessibilité. Mais, il est expliqué que pour régulariser leur situation au regard de cette obligation, il faut verser la somme de 690 euros…Attention, ne payez jamais.

La plus grande vigilance est de mise, il ne faut pas répondre à ce démarchage et pour cause : les factures n’arrivent jamais et les visites de contrôle n’ont jamais lieu. Bref, une escroquerie au mécanisme bien huilé.

Si vous êtes destinataire d’un tel courrier, présentez vous immédiatement dans la brigade de gendarmerie la plus proche.

>> Pratique : comment reconnaître un démarchage malintentionné et quoi faire si l’on s’estime lésé http://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/5%20d%C3%A9marchage%20agressif_%C3%A9l%C3%A9ments%20de%20doctrine.

La lettre envoyée par les escrocs aux commerçants.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *