Montpellier : un peu de « Douce Heure » pour enfants hospitalisés

SANTÉ. L’association montpelliéraine Douce Heure vient de recevoir le prix Première chance en faveur de la socio esthétique. Une récompense qui va lui permettre d’être accompagnée dans la mise en place de ces soins de beauté et de bien-être par la Fondation L’Oréal et l’association CODES -Cours d’esthétique à option humanitaire et social-, ainsi que dans les mise en place d’une socio-esthéticienne dans l’équipe.

Association Loi 1901 créée en 2014, la mission de Douce Heure’ est d’améliorer le confort de l’enfant hospitalisé et de celui de son entourage proche par des soins de confort et de socio-esthétique. Elle intervient au sein du CHRU Arnaud-de-Villeneuve à Montpellier au sein des services d’hémato-onco-pédiatrie, de dialyse, de neuro-pédiatrie, chirurgie pédiatrique, pneumologie et maternité, et propose des ateliers de grimage, des modelages et de la coiffure.

Ce prix Première chance va permettre à l’association d’être accompagnée dans la mise en place de davantage soins, qui contribuent à la restauration de l’estime de soin et de la dignité des personnes en souffrance physique, psychique ou sociale.

15 projets sur 85 sélectionnés

Parmi les 85 structures issues de la France entière qui ont postulé pour être accompagnées dans la mise en place de soins de beauté et de bien-être, 15 projets ont été sélectionnés dont celui de Douce Heure.

Dans le service de chirurgie pédiatrique -44 lits-, les enfants, adolescents et jeunes adultes hospitalisés -chirurgie avec atteintes intrusives, gestes invasifs, cicatrices, douleurs aiguës, immobilisations prolongées- sont accueillis entre 7 et 15 jours en moyenne. Ils sont le plus souvent alités et immobilisés. 500 d’entre eux pourront bénéficier des soins de beauté et de bien-être en un an.

Le projet

Très satisfaits de l’expérience en onco-hémato-pédiatrie, neurochirurgie et neuro-pédiatrie où une socio-esthéticienne intervient déjà, l’hôpital et l’association souhaitent proposer au service de chirurgie pédiatrique la présence d’une socio-esthéticienne diplômée du CODES 1 jour par semaine.

Celle-ci se déplacerait de chambre en chambre pour proposer aux enfants et adolescents un modelage, un mini-soin du visage, un soin des ongles ou un conseil maquillage. La durée d’une séance pouvant aller de 15 à 30mn, suivant l’état de fatigue de l’enfant.

Prix Première chance :

Le prix Première chance créé en 2008, est un appel à projets de la Fondation L’Oréal destiné à aider des structures médicales ou sociales à mettre en place des soins de beauté et de bien-être prodigués par une esthéticienne spécifiquement formée.

En partenariat avec l’association CODES qui forme les socio-esthéticiennes, ce prix est né de la conviction que les soins de beauté et de bien-être contribuent à la restauration de l’estime de soin et de la dignité des personnes en soufffrance physique, psychique ou sociale.

Organisés individuellement ou sous forme d’ateliers, les soins de beauté et de bien-être sont des moments privilégiés associant écoute, détente, conseils techniques et soins : maquillage, soin du visage, manucure, modelage, etc.

Intégrés dans un parcours de prise en charge pluridisciplinaire et global, ils contribuent à améliorer le bien être, l’estime de soi, la combativité et le lien social des personnes fragilisées.

Les lauréats de ce prix se voit attribuer

  • un soutien financier de 10’000 euros pour pemettre l’intégration d’une socio-esthéticienne dans l’équipe
  • un accompagnement sur-mesure par le CODES pour aider à la mise en place, le suivi et la pérénnité du projet, pendant 18 mois.

>> Plus d’infos : http://fondationloreal.com/posts/prix-premiere-chance/fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *