Baignade et pêche en Occitanie : une appli pour la qualité des eaux

ENVIRONNEMENT. Bonne nouvelle pour les pêcheurs et les adeptes de baignade en eau claire : l’application mobile «Qualité des rivières» lancée en 2013 par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et mis à jour récemment, permet de découvrir les rivières de la région Occitanie, qui abritent de nombreuses espèces de poissons d’eau vive et de plaine.

Chacun peut ainsi connaître la santé des cours d’eau et découvrir en un clic les poissons qui les peuplent. En famille ou entre amis, lors d’une partie de pêche ou d’une descente en kayak, l’application gratuite offre la possibilité de confronter ses connaissances sur les rivières et les poissons. La carpe, la brème, le chevaine, la truite fario, le goujon etc. Les connaissez-vous vraiment ?

Depuis quatre ans

Créée il y a quatre ans, l’application « Qualité des rivières » propose de repérer facilement l’état des cours d’eau ainsi que les espèces de poissons vivant dans les rivières de France. Depuis le bord de l’eau ou en embarcation, vacanciers, pêcheurs, kayakistes et randonneurs peuvent accéder via smartphones et tablettes aux données de la santé de la rivière la plusproche.

Grâce à un code couleur défini, une carte interactive permet de savoir si le cours d’eau sélectionné est en «très bon état» (bleu), «bon état» (vert) ou encore en «mauvais état» (rouge) et il est également possible de connaître les poissons qui peuplent la rivière. Des fiches explicatives, accompagnées d’une photo de l’espèce présentée, précisent leur répartition géographique, leur habitat, leur biologie ainsi que leurs éventuels impératifs de protection.

10 millions de données

L’application s’adresse à tous les publics et propose des jeux et quiz pour tester ses connaissances sur l’eau, ou encore connaître les comportements à éviter. La qualité des cours d’eau peut aussi être comparée sur 3 ans permettant ainsi de voir les efforts accomplis par les acteurs des territoires pour restaurer les rivières et éliminer les pollutions.

Chaque année, plus de 2 millions d’analyses sont réalisées sur 1600 points de surveillance dans les bassins Rhône Méditerranée et Corse. L’agence de l’eau coordonne et rassemble les données d’organismes partenaires tels que la DREAL, l’Agence Française pour la Biodiversité, le BRGM et l’IFREMER.

La connaissance et la collecte de données sur l’état des milieux aquatiques font partie des missions fondamentales de l’agence de l’eau.

>> Toutes ces données sont disponibles sur le site internet www.rhone-mediterranee.eaufrance.fr et www.siecorse.eaurmc.fr

Quelques recommandations : en suivant ces quelques conseils, vous pourrez profiter pleinement de la baignade, tout en réduisant les risques d’accident et en évitant de nombreux désagréments.

En mer comme en rivière, il est constaté annuellement un grand nombre de noyade aussi:

  • baignez-vous dans les secteurs surveillés et respectez les consignes locales de sécurité,
  • apprenez à nager et accompagnez les enfants au bord de l’eau,
  • ne surestimez jamais vos capacités physiques,
  • évitez la baignade dans les 2 heures qui suivent un repas copieux ou une consommation d’alcool,
  • entrez progressivement dans l’eau, surtout après une exposition prolongée au soleil, pour éviter toute hydrocution.
  • Exposez-vous au soleil progressivement et raisonnablement.
  • Evitez de vous exposer aux heures les plus chaudes de la journée, entre 11h et 16h.
  • Utilisez des crèmes solaires protectrices, chapeaux et lunettes surtout pour les jeunes enfants et nourrissons très sensibles au soleil et aux coups de chaleur.
Pour les amateurs de pêche à pied, ne ramassez pas les coquillages n’importe où. Renseignez-vous à la mairie ou auprès de l’Agence régionale de santé (ARS), car des interdictions de ramassage peuvent être prises sur certains sites. Lorsque la pêche à pied est autorisée, veillez à garder les produits de votre pêche au frais et à les consommer rapidement.
Dans l’eau, prenez garde aux vives, méduses, raies et autres animaux venimeux. En cas d’accident, renseignez-vous au p oste de secours sur la conduite à tenir et n’hésitez pas à consulter un médecin.
  • Un sable qui n’est pas très propre peut être à l’origine d’affections dermatologiques. Utilisez une serviette pour vous allonger sur le sable si nécessaire et profitez des douches mises à votre disposition.
  • La plage est un espace public, gardez la propre en utilisant les poubelles pour les déchets et les installations sanitaires mises à votre disposition. N’emmenez pas d’animaux domestiques sur la plage, les plages sont souvent interdites aux animaux pendant la saison balnéaire.
Qualité des rivières, téléchargez l’application mobile © DR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *