Accident mortel de Montpellier : un père et son fils avaient menti

HOMICIDE INVOLONTAIRE. Coup de théâtre dans l’enquête de police ouverte après le décès du jeune pilote de motocross, jeudi 13 juillet dernier vers 20h, alors qu’il faisait du rodéo dans la rue de Bari, dans le quartier de la Mosson-la Paillade à Montpellier : un habitant de la cité âgé de 23 ans a été interpellé mercredi par les policiers de la Sécurité publique et placé en garde à vue au commissariat central, dans la foulée de l’arrestation de son père, âgé de 61 ans.

Dans un premier temps, le soir du drame, les policiers avaient conduit à l’hôtel de police le sexagénaire pour les besoins de l’enquête et pour cause : il avait déclaré qu’il conduisait la voiture impliquée dans l’accident. Alors qu’il circulait sur la roue arrière de la motocross, sans casque de protection, le pilote avait violemment percuté le véhicule, qui s’engageait dans le parking de la résidence Uranus.

Permis de conduire annulé

Alors que tout était mis en oeuvre par les services de secours pour ranimer la victime, dans la confusion, le propriétaire de la voiture âgé de 61 ans résidant dans l’immeuble Uranus, assurait aux policiers qu’il était au volant et qu’il n’avait pas pu éviter le choc.

Une version qui a été remise en cause après des investigations : il ressort que le père a menti pour protéger son fils âgé de 23 ans, qui conduit le véhicule lors de l’accident et qui a immédiatement regagné le domicile familial, avant que son père ne descende pour le remplacer. Le fils a eu son permis de conduire annulé récemment pour des délits routiers ayant amené la perte de la totalité de ses points.

Le fils a donc remplacé son père en garde à vue à l’hôtel de police, avant son défèrement ce jeudi soir au parquet de Montpellier dans le cadre d’une procédure ouverte notamment pour homicide involontaire.

4 Comments

  1. Encore des cassos qui n’ont rien à foutre de la vie d’autrui. Comment la France a pu enfanter des sauvages pareils ? Comment en sommes-nous arrivés là ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *