Chantiers routiers : giratoire à Mauguio, rénovation sur la RD 986

TRAVAUX. Deux chantiers importants se déroulent cet été dans l’Hérault, l’un sur la RD 986, l’axe Montpellier-Ganges, l’autre à Mauguio.

La desserte du magasin Lidl à Mauguio, qui a été construit à 300 mètres de l’ancien nécessite la création d’un carrefour giratoire, sur la RD24e8.

Ce nouveau carrefour prévoit le raccordement de la RD24E8 avec la voirie communale melgorienne Jean-Baptiste Clément et la voirie d’agglomération, dite route de Baillargues desservant la zone d’activité « la Louvade ».

Cet aménagement a été conçu pour assurer la sécurité des usagers et la fluidité du trafic existant en constante augmentation. Il prévoit aussi des passages pour les piétons et les cycles. Le chantier se déroule en trois grandes phases :

 Jusqu’au 4 août : réalisation du carrefour giratoire avec la déviation locale pour l’accès à Mauguio et la desserte de la zone d’activités de la « Louvade »

 Le 4 août : mise en service du carrefour giratoire.

 Du 28 août au 4 septembre : travaux sur la voirie d’agglomération, dite route de Baillargues.

Les travaux étant situés sur le réseau routier départemental, le Conseil départemental en assure la maitrise d’ouvrage. Le montant de l’opération s’élève à 689 600 € TTC répartis entre :

 La société Lidl : 482’720 € (70%)

 La Commune de Mauguio : 144’816 € (21%)

 La Communauté de communes du Pays de l’Or : 62’064 € (9%)

La plus grande prudence des usagers est recommandée sur cette zone de chantier.

Quelques chiffres :

  • Trafic de la RD24E8 : 10’949 véhicules/jour
  • Structure de chaussée neuve : 1381 tonnes de grave bitume et 531 tonnes d’enrobés.

Col de la Cardonille

La RD986, route structurante du réseau routier départemental permet de relier le nord du département au niveau de Ganges, aux portes de la métropole de Montpellier. Le Département de l’Hérault a engagé des travaux de rénovation de la chaussée sur la descente nord du col de la Cardonille, afin de renforcer la sécurité et le confort des automobilistes. Sur cette section, le revêtement de la chaussée a perdu de la performance au niveau de l’adhérence.

Ce chantier confié à l’Entreprise Eurovia se déroule jusqu’au 4 août. Le coût de cette opération s’élève à 360’000 € TTC, financé à 100 % par le Département de l’Hérault.

>> Infos pratiques

Afin de limiter au maximum la gêne occasionnée à l’usager, une partie des travaux se déroulera la nuit, pour profiter de la baisse significative du trafic sur cet axe. En journée, la circulation est rétablie seulement sur deux voies : la voie de doublement sera condamnée.

Les opérations de rabotage visant à supprimer les couches supérieures dégradées du revêtement routier génèrent des zones rainurées. C’est pourquoi la vitesse est limitée à 50 km/h durant tout le chantier.

Un ralentissement de la circulation avec une gêne notamment aux heures de pointe reste à prévoir malgré les dispositions d’exploitation prises par les services routiers du Département. La plus grande prudence est recommandée aux usagers durant cette période de travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *