Montpellier : Mendes et Sio signent au MHSC

FOOTBALL. Le MHSC officialise ce matin deux renforts attendus : l’attaquant Giovanni Sio et le défenseur Pedro Mendes.

Formé au FC Nantes et passé entre autres par Sion, Bâle et Bastia, Giovanni Sio quitte Rennes pour rejoindre Montpellier. L’international ivoirien de 28 ans était déjà pisté par le club héraultais depuis quelques saisons : « Giovanni est un joueur que l’on voulait il y a déjà deux saisons, ça n’a pas pu se faire, explique le président Laurent Nicollin. J’espère qu’il va marquer beaucoup de buts et qu’il va apporter devant ce qu’il nous manque depuis quelques saisons ».

Neuf buts

Auteur de 9 buts en 32 titularisations en L1 la saison passée, le nouveau numéro 14 du club héraultais aura la lourde tache de remplacer Steve Mounié : « L’objectif reste toujours le même à savoir faire mieux que la saison dernière. Je pense que nous avons un bon groupe avec des joueurs de qualité et je crois que nous avons les moyens de viser plus haut et atteindre nos objectifs », confie Giovanni Sio.

Un guerrier comme Der Zakarian

Autre recrue en provenance du Stade Rennais, le défenseur portugais Pedro Mendes vient renforcer la base arrière du MHSC. Un dossier important pour Laurent Nicollin : « On cherchait un défenseur central et on l’a avec lui, je suis très content d’avoir un tel joueur, il apportera plus de sérénité à la défense, à lui de s’intégrer en tout cas. Je lui souhaite de réussir ».

Formé au Sporting Portugal, ce défenseur axial de 28 ans a déjà beaucoup baroudé avec des prêts dans des clubs prestigieux comme le Real Madrid ou Parme : « Je suis très impressionné. Franchement, je ne m’attendais pas à trouver un club organisé comme ça, a-t-il expliqué lors de sa signature. Je ne connais pas beaucoup de monde au sein de l’effectif mais je vais apprendre à découvrir peu à peu mes nouveaux coéquipiers. J’ai la chance d’arriver en même temps que Giovanni Sio qui évoluait avec moi à Rennes. Je sais que je peux compter sur lui pour aller au combat, c’est un guerrier. On a bien travaillé l’année passée l’un contre l’autre lors des entrainements, et je peux dire que ça chauffe… ».

Le club présente sa nouvelle recrue comme un guerrier, dur sur l’homme, à l’image de ce qu’était son nouvel entraîneur Michel Der Zakarian qui évoluait au même poste. Des qualités qui devraient plaire au public montpelliérain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *