Les gendarmes du Psig de Vauvert. Photo D.R.

VIOLENCES. Des malfaiteurs encagoulés et armés ont rançonné des automobilistes ce dimanche matin sur l’autoroute A9, au sud de Nîmes, dans le Gard, avant d’opérer sur la RN 100 toujours dans le Gard, sur le plateau d’Estézargues, entre le péage de l’A9 de Remoulins et Avignon, à Marguerittes, au Grau-du-Roi, puis à la Grande-Motte, dans l’Hérault.

Roulant à vive allure, se livrant à des queues de poisson pour obliger les conducteurs à s’arrêter sur la bande d’arrêt d’urgence de l’A9, après avoir été volontairement percutés, comme près de la station-service de Marguerittes ou sur les routes secondaires, comme à la Grande-Motte, au Grau-du-Roi et à Estézargues, les “pirates de la route” ont dépouillé les occupants des voitures, terrorisés, de leurs téléphones portables, bijoux, argent liquide, cartes bancaires et effets vestimentaires, avant de s’enfuir.

- Annonce -

Le véhicule utilisé pour ces agressions, une Renault Captur signalée volée a été retrouvée incendiée dans l’après-midi en rase campagne près de Beaucaire, dans le Gard. L’enquête est menée par des unités de recherches du groupement de gendarmerie du Gard, en collaboration avec des unités de l’Hérault.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here