Une voiture d'intervention de gendarmerie. Photo JMA. Métropolitain.

INFO MÉTROPOLITAIN. Un habitant de Saint-Pons-de-Thomières âgé de 23 ans, qui est sapeur-pompier volontaire au centre d’intervention et de secours -Cis- de la commune a été blessé d’un coup de couteau dans la nuit de vendredi à ce samedi, à la fin de la fête votive.

Au moment de l’agression, le pompier était en civil et n’était pas en intervention.

- Annonce -

L’auteur présumé, un adolescent de 14 ans et demi qui avait pris la fuite après avoir poignardé la victime et qui n’était pas rentré au domicile familial a été localisé et interpellé ce samedi en fin de matinée par les gendarmes de la compagnie de Béziers. Placé en garde à vue, il a été examiné en fin d’après-midi par un médecin requis par le procureur de la République de Béziers.

Agression quelques heures après

Selon nos informations confirmées ce soir par une source proche de l’enquête, le jeune pompier volontaire a été poignardé par l’adolescent pour avoir refusé de lui donner une cigarette, vendredi en début de soirée, lors des festivités du 14 juillet. Il lui a expliqué son refus au motif qu’il était mineur. L’adolescent avait tourné les talons sans rien dire, jusqu’à ce qu’il croise le pompier volontaire quelques heures plus tard, à la fin de la fête. Il lui a alors porté un coup de couteau.

La victime a été hospitalisée à Béziers. aucun organe vital n’a été touché. L’arrestation de l’agresseur présumé va permettre aux festivités prévues ce soir de se dérouler dans la sérénité.

 

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

8 Commentaires

  1. […] L’auteur présumé, un adolescent de 14 ans et demi qui avait pris la fuite après avoir poignardé la victime et qui n’était pas rentré au domicile familial a été localisé et interpellé ce samedi en fin de matinée par les gendarmes de la compagnie de Béziers. Placé en garde à vue, il a été examiné en fin d’après-midi par un médecin requis par le procureur de la République de Béziers……Cliquez ici pour lire la suite […]

  2. De quel droit vous permettez-vous d’utiliser mon couteau de Paix Le Najac (marques et modèles déposés) pour illustrer un article de violence perpétrée à l’arme blanche et en utilisant sous votre signature, une de mes photos ?

  3. Bonjour la rédaction de Metropolitain, le « Najac, couteau de paix » est-il l’arme utilisée pour l’agression ? Les personnes en charge de l’enquête vous ont elle fournit une telle information ? Pourquoi avez-vous associé cette photo à l’article de Jean-Marc Aubert ? Merci de votre réponse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here