Feu d'artifice mardi soir à Lunel.

RISQUES. En raison de risques d’incendies très sévères, le préfet de l’Hérault, Pierre Pouëssel a pris un arrêté ce samedi matin pour interdire les feux d’artifice prévus ce soir dans les communes de Marseillan, sur le littoral et de Félines-Minervois, un village rural situé à l’ouest de Béziers.

L’arrêté préfectoral vient d’être adressé aux maires concernés, qui vont informer les artificiers. Dans la semaine, des fusées du feu d’artifice tiré à Agde ont enflammé les broussailles hautes en retombant dans la végétation qui est très sèche.

Pas de fusées livrées

- Annonce -

De nombreuses petites et moyennes communes de l’Hérault ont été privées de feux d’artifice jeudi et hier soir, mais pas en raison du risque d’incendie, mais à cause d’un défaut de livraison du groupe Pyragric, une des deux sociétés spécialisées dans les feux d’artifice en France, un stock de fusées commandées en Chine ayant été importé tardivement au siège de Rilleux-la-Pape, dans le Rhône.

Ainsi, petits et grands n’ont pas pu assister aux spectacles pyrotechniques traditionnels à Teyran, Mudaison, Carnon, Saint-Brès, Aniane, Saint-Georges-d’Orques, Grabels, Saint-Drézéry, Le Crès, Montbazin etc., au grand dam des élus, des organisateurs des fêtes votives, des commerçants et des forains.

Procédure judiciaire

Un des maires concernés ne cache pas sa colère ce samedi matin et pour cause : un responsable de Pyragric lui a fait miroiter toute la journée de jeudi et jusque en fin d’après-midi que les fusées étaient parties par la route à bord d’un camion et qu’on allait les livrer…Il attend toujours !

Il n’exclut pas d’engager une procédure judiciaire contre cette société de la région lyonnaise. Il va se rapprocher des autres édiles du département qui ont connu pareille mésaventure un jour de la fête nationale, synonyme de feux d’artifice.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here