Alain Di Crescenzo, président de la CCI Occitanie, annonce une nouvelle feuille de route pour le réseau régional

ENTREPRISES. Désormais réorganisé en CCI départementales chapeautées par une CCI régionale, le réseau consulaire a cogité sur la nouvelle stratégie à adopter. La CCI Occitanie a défini 13 thématiques, des Défis, qui vont désormais composer sa feuille de route  et déterminer ses interventions.

Les élus de la CCI Occitanie, réunis en assemblée générale le 29 juin ont voté à l’unanimité le « nouveau » cadre d’intervention de la CCI régionale à travers 13 Défis, 13 thématiques identifiées comme vitales pour le territoire : création-transmission-reprise, aménagement du territoire, économie de la mer, économie de la montagne et des territoires ruraux, tourisme, dynamisation du commerce de centre-ville et de centre-bourg, Silver économie, design, international-europe, innovation-numérique, développement durable-RSE, formation-enseignement-emploi, sans oublier le 13ème challenge : le défi fonctions supports propre à la chambre consulaire, à savoir ressources humaines, finance, systèmes d’informations, communication.

- Annonce -

Travailler avec la Région  

« L’ensemble de ces défis compose la feuille de route opérationnelle de la mandature pour les cinq ans à venir », confirme Alain Di Crescenzo, président d’une CCI Occitanie tentaculaire, qui couvre 13 départements.

L’élu consulaire rappelle que 6 mois de travail ont été nécessaires pour accoucher de cette nouvelle feuille de route, « un plan d’actions ambitieux pour le nouveau réseau des CCI d’Occitanie dans un contexte inédit de changement, insiste-t-il, Notre objectif est double : renforcer le service aux entreprises, au plus proche de ces dernières via un socle commun de prestations toujours adapté à leurs besoins et nouer des partenariats avec les différents acteurs économiques du territoire, dont la Région ».

Pour cela, la CCI Occitanie entend proposer à ses partenaires des collectivités « une offre globale et complémentaire au bénéfice des entreprises et du développement économique ».

CCI plus connectée et plus agile

Le président entend également ne pas rater le train de l’innovation et surtout de « l’adaptation » : « Le passage de notre organisation en mode Défis est porteur d’une vraie ambition : nous adapter, nous challenger et nous réinventer pour être, comme nos entreprises, dans le mouvement et l’adaptation. En effet, ne sommes pas dans un régime établi. Bien au contraire ! Nous devons être dans un régime de conquête, d’innovation, de transformation et, bien sûr, de maîtrise des coûts ».

Au final, à travers ces 13 défis que n’aurait pas renié Hercule, les CCI confirment leur volonté d’être plus connectées à leurs entreprises et leurs écosystèmes : « Le mot d’ordre de cette mandature sera de faire de la CCI Occitanie, une CCI de région connectée pour plus d’agilité et plus de réactivé », conclut Alain Di Crescenzo.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here