Énergies positives, le challenge de la Région Occitanie © DR

ENVIRONNEMENT. Deuxième en France pour la production d’énergies renouvelables, la région Occitanie porte l’ambition de devenir la première à énergie positive en Europe d’ici 2050. Ce qui signifie clairement que 100% des besoins en énergie couverts devront l’être par le renouvelable. Un objectif atteignable, à certaines conditions. Analyse.

La mobilisation de la Région Occitanie pour la transition énergétique s’appuie sur des ressources naturelles immenses, mais elle doit également passer par la volonté de changement qui doit inexorablement conduire à une évolution des modes de production et de consommation.

- Annonce -

Pour devenir la première région à énergie positive d’Europe en 2050, Carole Delga, la présidente de la Région a demandé à 120 experts de plancher sur ce sujet complexe qu’est la transition énergétique et d’y apporter des mesures.

la Région adoptera début 2018 une stratégie partagée et un plan d’actions innovant © Région Occitanie

Après près d’un an de réflexion, les experts ont fait la proposition de plusieurs mesures pour accompagner ce changement :

-Mettre en oeuvre, simultanément, la réduction par 2 de la consommation énergétique par habitant (-40%) et la multiplication par 3 (+200%) de la production d’énergie renouvelable.

-Déployer l’éolien à la fois sur terre et en mer, au-delà du développement des autres sources d’énergie verte.

-Investir massivement dans un programme de rénovation énergétique, car construire des bâtiments neufs à très basse consommation ne suffira pas.

-Développer la mobilité dite “douce” pour les personnes et les marchandises, c’est-à-dire non motorisée, électrique, ou alimentée par du biocarburant.

Éco-chèque Logement

La facture énergétique représente aujourd’hui un poste important dans le budget des ménages. Dans notre région, 12 % des ménages se trouvent en situation de « vulnérabilité énergétique », selon les termes qu’emploie l’INSEE dans une étude parue en septembre 2015.

C’est pour ces raisons que depuis 2011, la Région accompagne les ménages qui souhaitent réaliser des travaux d’économie d’énergie dans leur logement à travers le dispositif éco-chèque logement. Tous les travaux sont visés, à condition qu’ils contribuent à la réduction de 25 % des consommations énergétiques du logement.

L’Éco-chèque est cumulable avec d’autres aides liées aux économies d’énergie. La valeur de l’éco-chèque vient en déduction du montant total de la facture et la Région se charge de rembourser les professionnels reconnus garants de l’environnement (RGE) partenaires du dispositif.

Le montant de l’éco-chèque est de 1’000 € pour les propriétaires bailleurs ou 1’500 € pour les propriétaires occupants. Il est cumulable avec l’ensemble des aides existantes dans le cadre du Plan Rénovation Energétique de l’Habitat.

>> Contact : Espace Info Energie au 0 800 33 50 31

PARTAGER
mm
1001 vies et expériences professionnelles ont amené Nadira vers le journalisme, qu’elle exerce depuis plusieurs années au sein de 7officiel by Métropolitain en tant que Rédactrice en chef. Amateur d’art, de culture et d’histoires, son Bureau croule sous les ouvrages littéraires, qu’elle dévore littéralement.

2 Commentaires

  1. Bel article, sincèrement intéressant. Par contre il faut savoir qu’en général les professionnels RGE ( qui permettent d’avoir la réduction de 25 % ) facturent bien plus cher. Il profite de la réduction sur le dos de l’État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here