Festival : les têtes d’affiche des Internationales de la Guitare

MUSIQUE. Talaat El Singaby a dévoilé il y a quelques semaines l’affiche et une partie de la programmation de la nouvelle édition des Internationales de la Guitare, histoire de « donner un avant-goût, d’allécher le public pour qu’il pense à nous après les festivals de l’été ». La 22ème édition du festival, qui se déploie de Toulouse à Montpellier en passant par de nombreux villages de la métropole, promet encore de beaux et grands moments entre le 23 septembre et le 14 octobre.

Francis Cabrel parrain du 20e salon de la lutherie

Le 20e salon international de la lutherie à Toulouse aura cette année comme prestigieux parrain Francis Cabrel. 70 luthiers et artisans de la guitare présenteront leurs ateliers et réaliseront des démonstrations. Sans oublier un concert de Thibaut Cauvin et un show-case de Francis Cabrel.

Ouverture sur le monde

Encore une fois le festival montre qu’il a plusieurs cordes à sa guitare en présentant toutes les facettes de l’instrument. De la tribu jamaïcaine Inna de Yard à l’anglais Michael Chapman en passant par la rencontre entre le Mali et la France avec Chérif Soumano et Sébastien Giniaux ou encore François Hadji-Lazaro du groupe Pigalle, ce sont près d’une quarantaine d’artistes qui vont se produire.

Le blues à l’honneur

Le blues est dans l’ADN du festival. Une nouvelle fois toutes la palette du genre est représentée avec le swamp blues de Kenny Neal, les mixtures franco-australiennes de Mountain Men, l’authenticité électrique des Gunwood ou encre la soul des anglais Ephemerals.

Les découvertes

Depuis plusieurs années, le festival sort des classiques en invitant des groupes plus éclectiques. Ainsi dans la programmation on trouve les locaux du Superhomard, la pétulante canadienne Klo Pelgag, le flamenco expérimental de Nino De Elche, la pop moderne de Fishbach, le swing manouche cinématographique de Stéphane Wrembel ou l’americana envoutante de Timber Timbre. Sans oublier les propositions gratuites à découvrir lors des 24h démentes dans des lieux originaux du centre ville de Montpellier.

Des hommages à Dalida, Jimmy Smith et au flamenco

Trois temps forts vont marquer les festivaliers. Tout d’abord avec la diva espagnole Luz Cazal qui revisitera le répertoire de Dalida à l’Opéra Comédie. Le bluesman américain Lucky Peterson présentera en exclusivité son Tribute to Jimmy Smith, orfèvre de l’orgue Hammond et emblème du légendaire label Blue Note. Tomatito, élève, accompagnateur et légataire officiel de l’élégance flamenco de Camaron de la Isla et Paco De Lucia, présentera son dernier spectacle Soy Flamenco.

Un concert de clôture exceptionnel

Pour clôturer son édition, le festival réunira pour l’occasion un big band exceptionnel à l’opéra Berlioz. Le guitariste Biréli Lagrène, l’accordéoniste Richard Galliano, les frères Ferré, le violoniste Costel Nitescu, le cymbalum Giani Lincan, le contrebassiste Pierre Boussaguet et trois chanteuses tziganes présenteront Opéra Rom IV, une revisite du répertoire d’Astor Piazzolla à Django Reinhardt en passant par Nino Rota et Georges Brassens.

La mission sociale du festival

Le festival des Internationales de la guitare c’est aussi, en dehors des concerts, de nombreuses actions, des sensibilisations et des initiations à la culture avec la guitare comme emblème. Les écoles et un public jeune profitent ainsi d’une programmation riche avec de grands artistes qu’il pourront côtoyer. Et comme le dit Talaat El Singaby : « On ne fait pas de l’animation. Les projets avec les écoles, collèges et structures privées ou publiques nous permettent de jouer notre rôle dans la cité : oeuvrer pour le vivre ensemble ».

Programmation complète et billetterie sur les-ig.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *