TAL : « Je ne suis plus tout à fait la même »

CONCERT. Avec plus d’1.2 million d’albums vendus et une solide communauté de fans (4 millions de followers sur les réseaux sociaux), la chanteuse TAL poursuit son ascension et multiplie les rencontres avec le public. Elle sera le 25 juillet prochain aux arènes du Grau du Roi et le 26 juillet au Cap d’Agde. Métropolitain l’a rencontrée avant sa venue chez nous.

Comment vous sentez-vous à l’approche de ces deux dates dans notre région? Je me sens très bien, merci! La tournée se passe bien et avec les beaux jours, la saison des festivals et des concerts en plein air a débuté. Cela crée toujours une atmosphère particulière, un peu magique… Avec les vacances, les gens ont envie de s’amuser, de se détendre, de s’ouvrir à de nouveaux horizons. C’est un vrai bonheur pour moi d’aller à leur rencontre.

Cette tournée, c’est surtout l’occasion pour vous de présenter votre troisième album. Oui. Déjà le troisième album en 7 ans… Le temps passe vite! (sourire). Cet album, j’ai choisi de lui donner mon prénom, Tal, tout simplement, parce qu’il reflète qui je suis vraiment et l’artiste que je suis devenue. Le public m’a connue alors que j’avais à peine 20 ans. J’en ai aujourd’hui 27. Et si je reste fidèle à mes valeurs et à ce que je suis, j’ai malgré tout mûri. Je voulais proposer un album 100% authentique. C’est pour ça que je me suis autant investie dans la composition, l’écriture et la réalisation de ce projet. On retrouve tout ce que j’aime: des sonorités pop, urbaines, mais aussi du reggae, du rap, du ragga, par moment un peu de gospel (La paix)… des paroles engagées, des thématiques qui me touchent…

Il y a une chanson, « Beauté particulière », qui se distingue des autres… Celle-là, je la chante en piano-voix. C’est une chanson très douce et à la fois un peu tragique, qui évoque une jeune femme qui souffre du regard que les autres portent sur elle parce qu’elle aime une autre femme. J’ai voulu chanter ce titre comme un cri, un message pour la tolérance. Et aussi comme un hommage à la communauté gay, que je côtoie et respecte énormément. Voir les violences dont les homos sont parfois victimes, cela m’attriste énormément. Dans un autre registre, il y a aussi « Des fleurs et des flammes », qui parle de la place des femmes dans la société.

… Et « Cri du coeur », co-écrit avec Tété ! Je me sens très chanceuse d’avoir pu travailler avec Tété pour cette chanson. Elle prône un retour à l’essentiel et évoque mon amour des voyages. Je me souviens, c’était il y a 2 ans, à la convention de Warner Music. Je suis allée l’aborder simplement et on a commencé à parler musique. Quelques jours plus tard, il m’invitait dans son studio à Montreuil pour que je lui fasse écouter une maquette. La magie a opéré et ce titre est né.

Quels sont les titres que le public vous réclame le plus? Il y en a deux en particulier: « Le temps qu’il faut ». A chaque fois, le public s’enflamme sur celle-à (rires). Et puis, celle qui a contribué à me faire connaître: « Le sens de la vie », extraite du premier album.

Clip: Are we awake

Qu’est-ce qui vous inspire pour toutes ces chansons? Tout m’inspire: la société, les gens, les sentiments humains. Mais s’il y a bien quelque chose dont j’ai besoin pour composer, c’est le contact avec la nature et les gens que j’aime. Ma famille, bien sûr, mais aussi mes équipes, dont je suis très proche. Des fois, tous ensemble, on se loue des maisons en pleine campagne, au milieu des vaches, pour composer, écrire.

Peu de chance de vous croiser en pleine ville, ici à Montpellier, alors? Si, je connais très bien Montpellier! Ma meilleure amie habite ici, je viens souvent la voir. Mais vous aurez plus de chance de me croiser en bord de mer ou à boire un verre avec des amis en plage privée. J’aime beaucoup le Carrré Mer, vous connaissez ?

Oui, mais pour l’instant, les prochains rendez-vous sont plutôt du côté du Cap d’Agde et du Grau-du-Roi! Oui, c’est pour dans quelques jours. J’espère qu’on passera un bon moment semble. Je vais essayer de vous faire danser et chanter un peu. Il y aura des morceaux acoustiques, les titres du dernier album, mais aussi des titres très dansants des précédents albums. Pour ceux qui ne peuvent pas venir car déjà partis en vacances, je leur donne rendez-vous dès cet automne, avec la reprise de la tournée!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *