De Saint-Brès à Marsillargues : retour des gens du voyage

OCCUPATION. Un convoi d’une trentaine de caravanes et de véhicules qui les tractent, soit environ 150 gens du voyage a pris possession du parking du supermarché discount Lidl de la route de Lunel, aux portes de Saint-Brès, ce dimanche à 12h45.

Un scénario identique à celui d’il y a une quinzaine de jours, où, également un dimanche, des gens du voyage avaient tenté de s’installer sur ce parking. Sauf qu’ils avaient rapidement levé le camp, après des négociations avec le maire de la commune, Laurent Jaoul et les gendarmes de la brigade de Castries.

L’édile et les gendarmes sont donc de nouveau mobilisés ce dimanche à la mi-journée pour demander aux Évangélistes de quitter les lieux pour que la direction du Lidl puisse accueillir normalement les livreurs et les clients, demain.

À 13h15, les discussions étaient en cours sur les lieux pour trouver une solution.

Après de longs palabres entre le maire, un officier de gendarmerie de la compagnie de Lunel et le pasteur, les gens du voyages ont quitté Saint-Brès vers 16h pour aller s’installer à une dizaine de kilomètres de là, sur la commune dé Marsillargues.

Les caravanes occupent désormais le stade municipal.

La RN 113 entre Baillargues et Lunel-Viel paralysée par les caravanes des gens du voyage. Photo JMA. Métropolitain.

2 Comments

  1. C’est pas « les gens du voyage » qu’il faut mettre dans le titre, mais « les criquets ».
    Ils viennent, ils saccagent tout et repartent sans rien payer.
    Ca suffit!
    Il faut mettre en place un systeme d’alerte: quand un maire les vire de quelque part, il faut que tous les maires à 50km à la ronde soient prevenus et bloquent les acces aux stades et autres parkings prisés par ces parasites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *