Jonas Martin a rendu visite à Stim Wave. Photo JMA. Métropolitain.

FOOTBALLEUR. Les exploitants de la salle de sport Stim Wave, dans la zone commerciale et artisanale de l’Aube Rouge à Castelnau-le-Lez ont reçu la visite de Jonas Martin, l’ancien attaquant vedette du MHSC qui a filé en Espagne. Il évolue au club de Betis Séville.

Jonas Martin revient au moins deux fois par an à Montpellier revoir sa famille et ses amis. Séduit par le nouveau et révolutionnaire concept de Stim Wave -4 heures de sport en 20 minutes chrono-, le jeune footballeur a tenu à passer un petit moment avec l’équipe et avec les coachs.

- Annonce -

Les trois associés dans cette nouvelle aventure appelée à “exploser” dans les prochains mois, Vadim Gouty, Yoann Dupont et François Garcia, trois beaux gosses annoncent déjà l’ouverture au mois d’août prochain d’une deuxième salle près du rond-point du Grand M., dans le quartier ouest des Sabines à Montpellier.

Des sportifs pour fêter la deuxième salle

Le lancement de cette deuxième salle de sport sera l’occasion de fêter l’événement avec des sportifs de haut niveau : outre Jonas Martin qui a promis d’être présent, il y aura Alain Varo, double champion du monde de karaté, Paga et Adixia, Jonathan Ligari, joueur du MHSC, Jimmy Viénot, double champion du monde de boxe Thaï, Frédéric Bolley, double champion de motocross.

Le trio fourmille de projets et va aller plus loin : “Une quinzaine de salles similaires vont s’implanter dans les grandes villes de France avant la fin de l’année” révèle François Garcia, précurseur ici avec ses deux associés de cette formule inédite pour les hommes et les femmes de tous âges qui veulent faire du sport et de la musculation en gagnant du temps.

>> Réservations en lignehttp://www.stimwave.fr. Renseignements : 06 87 78 44 26 ou 06 79 79 75 91

Les responsables et les coachs de Stim Wave : ils voient la vie en rouge. Photo D.R.

PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here