Montpellier : manifestation de Marocains pour libérer le leader du Rif

MANIFESTATION. 300 à 350 personnes se sont rassemblées ce dimanche soir sur la place de la Comédie, puis sur le parvis du Corum à Montpellier, pour réclamer « la libation des prisonniers politiques et du chef du gouvernement du rif », Nasser Zafzafi, arrêté le 29 mai dernier.

Une manifestation s’était déjà déroulée ces dernières semaines dans le quartier de la Mosson-la Paillade. Officiellement, le leader de la contestation populaire qui secoue le Rif, le célèbre plateau marocain isolé, depuis plus de six mois est accusé d’avoir interrompu un prêche -un discours- dans une mosquée d’Al Hoceima.

Selon des journalistes toutefois, « son arrestation est surtout une confirmation du choix de la méthode forte pour mettre fin à la contestation populaire ».

Le mouvement pourrait également gagner le port de Sète, où régulièrement des ferries assurent la liaison Sète-Maroc.

Les Marocains pro-leader du Rif. Photo D.R.

Pancartes et slogans pro-Rif sur la Comédie à Montpellier. Photo D.R.

3 Comments

  1. Une grosse erreur à signaler dans cette info: Mr Zefzafi n’est un chef du gouvernement rifain. Mais Mr Zefzati est un simple citoyen, chef de fil du mouvement populaire de contestation dans le Rif. Un mouvement dont les revendications sont de simples droits de vie digne: brièvement Des écoles et des universités….un hopital d’oncologie…des projets de travail pour les jeunes de cette région qui souffre de l’abandon et des humiliations ….En somme des revendications d’ordre économiques sociales et culturelles…..

  2. Des moyens d’ordre Infra structurel oui et sociaux économique comme dans tout le Maroc en a besoin Oui
    Mais il ne faut pas attendre tout d’un état,car il ne faut pas oublié qu’au Maroc beaucoup ne paye pas leur impôts et ne font pas ce qu’il faut pour aider au développement de l’intérêt général du pays car tout cela à un coup.

    Séparatisme non!
    Car le Maroc est un et indivisible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *