Mairie et Agglo de Béziers : toujours de l’eau dans le gaz

POLITIQUE. Il ne se passe pas un seul conseil d’agglomération de Béziers Méditerranée sans que les mésententes entre Frédéric Lacas et Robert Ménard passent inaperçus. Dernière anicroche en date entre le maire de Béziers et le président de l’Agglo, mercredi au moment où la députée Emmanuelle Ménard, la femme de Robert Ménard a demandé au président de lire une déclaration relative à son élection aux législatives. Une requête refusée par Frédéric Lacas qui s’en explique via un communiqué plutôt … expéditif.

>> Lettre de Frédéric Lacas, président de l’Agglomération Béziers Méditerranée et maire de Sérignan :

De qui se moque-t-on !

 « La communauté d’agglomération est là pour faire avancer les projets du Biterrois. Pas une tribune politique ni pour le Maire de Béziers ni pour son épouse. L’action doit primer sur le « Buzz » qui retarde les projets d’Agglomération au dépend de sa population.

Grisés par l’élection législative sur la 6ème circonscription, madame et monsieur ne se refusent plus rien. Monsieur reproche l’utilisation de moyens de l’Agglomération lors de la campagne législative. Quel culot lorsque chacun a pu constater que les animations de la ville de Béziers (spectacle son et lumière) et les inaugurations (parapluies) ont été taillées sur mesure pour servir les intérêts électoraux de madame jusqu’à la veille de l’élection. On peut s’interroger aussi sur le rôle du chef de cabinet de monsieur, qui gère l’agenda et les rendez-vous de madame sur son temps de travail en mairie, depuis son poste de travail en mairie, avec les téléphones et ordinateurs de la mairie. Plus c’est gros, plus ça passe… Un peu de décence s’impose donc dans les réactions de monsieur.

Madame, le matin du Conseil d’agglomération, a demandé au président de l’Agglomération de lire en séance une déclaration relative à son élection, ce qui a été refusé et peut être vexé Monsieur. On croit rêver ! L’Agglomération est composée de 17 communes, dont une bonne partie ne dépendent pas de la circonscription de madame. De qui se moque-t-on ? Cette requête hors sujet avait un seul but : faire rentrer la politique politicienne dans l’agglomération. Hors de question ! Par contre madame a dans sa circonscription des villes dans la Domitienne et d’Hérault Méditerranée. Osera-t-elle demander aux présidents Alain Caralp et Gilles D’Ettore de lire un communiqué en avant séance de leur Conseil ? Si oui, le feront-ils ?

Je fais la différence entre le Maire de Béziers et beaucoup d’élus y compris de Béziers, qui on l’a vu, n’ont pas apprécié son comportement jeudi soir. Tant que je serai président, il n’y aura jamais de terreur, d’intoxication ou d’intimidation à l’Agglomération. Je combattrai ses méthodes de despote et de dictateur qu’il est libre d’utiliser à sa mairie que cela lui plaise ou non. La politique spectacle n’aura qu’un temps. En attendant, je fais avancer les dossiers pour toutes les communes de l’agglomération. Les règles sont claires, hier, aujourd’hui, comme demain sous ce mandat que je préside. »

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *