VIDÉO. Législatives : Muriel Ressiguier (FI) sur la 2ème

Avec plus de 22% des voix au 1er tour sur la 2ème circonscription de l’Hérault, Muriel Ressiguier (France Insoumise) sera face à Stéphanie Jannin (République en Marche) au second tour.

Un petit mot sur votre Circonscription ?

Elle est intéressante sociologiquement avec des quartiers privilégiés et des quartiers populaires, des Haut de Massane aux Cévennes en passant Aiguelongue. Des quartiers populaires marqués par un taux de chômage important qui atteint 45% par endroits… L’enjeux consiste à créer du lien et à associer dans tout ça quand on veut porter un vrai projet d’aménagement du territoire. En ce sens, cette circonscription est à l’image de la situation de la France est des défis le pays doit relever pour servir toute la population avec cette problématique majeure : comment maintenir et proposer services publics de qualité.

Un élément fort de votre profession de foi ?

Nous lutterons contre les Ordonnances qu’Emmanuel Macron annonce pour cet été et qui ne visent qu’à casser le Code du Travail. Au final, avec ce projet gouvernemental, les salariés se retrouveront avec une une sorte du Code du Travail par entreprise. Ce système va séparer les salariés et les précariser encore plus… J’ai les mêmes inquiétudes pour la santé.

Que vous inspire la forte abstention du 1er tour ?

Je les comprends. Car que leur propose-t-on ? Une politique de droite qui va fracasser un peu plus leur existence… Les gens ne doivent pas se laisser prendre au piège Macron. Si Macron gouverne par Ordonnances, les députés ne serviront à rien. Il ne faut pas lui donner les clés. Nous, Nous portons l’avenir en commun. Nous réclamons 6ème République : il faut redonner du sens à la démocratie.

Un argument pour convaincre les abstentionnistes ?

Il faut avoir de l’ambition pour éradiquer la pauvreté, sortir du nucléaire, favoriser les cultures agir pour que chacun est accès à un logement décent et à un travail pour se projeter dans l’avenir. Il faut une sécu présente à 100%… Ces choix sont portés par la France Insoumise depuis la présidentielles. Notre priorité : mettre l’humain au centre de la politique et des priorités. Pas la finance. Il faut que les gens se réveillent et aillent voter ce dimanche car sinon, ils vont prendre une gifle dimanche prochain.

>> Les candidats ont répondu à l’invitation commune de Radio Aviva sur la fréquence 88 FM et du groupe de presse Média Métropolitain (7OFFICIEL/MÉTROPOLITAIN). Les interviews à l’hôtel Océania-Le Métropole à Montpellier sont réalisées par Julien Cloppet, journaliste à Radio Aviva. À suivre, l’interview d’autres candidats qualifiés pour le second tour, dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *