Actions viticoles : des auditions à la police judiciaire

ENQUÊTE. Une dizaine de viticulteurs du Gard et de l’Aude sont interrogés depuis ce mercredi matin dans les locaux du Service régional de police judiciaire -SRPJ- de Montpellier et à son antenne de Nîmes, où ils ont été convoqués après de récentes actions viticoles contre l’importation de vins espagnols.

Des actions qui ont eu lieu notamment ces dernières semaines à Narbonne, Nîmes, Caissargues et au Boulou, où des citernes avaient été vidées. Il s’agit de simples auditions qui devraient déboucher sur la remise en liberté des viticulteurs, dont deux responsables syndicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *