Hérault : le printemps le plus doux depuis 30 ans

CLIMAT. Les records s’enchaînent, selon Météo France –station de Fréjorgues, à Mauguio- qui dresse son bilan mensuel du mois de mai. Un constat : le printemps, de mars à ce mois de mai apparaît comme un des plus doux de ces 30 dernières années dans l’Hérault. La température moyenne a été supérieure aux normales, entre +1 et +2°C.

Ensoleillement : il a été partout supérieur à la normale, comme le mois dernier, avec plus de 10h de présence de soleil par jour en moyenne à Montpellier, 9h30 à Nîmes, mais seulement 8h15 à Perpignan.

Températures : valeurs extrêmes relevées sous-abri ce mois-ci dans le département : minimales : en plaine 3,0°C à St-Martin-de-Londres et Prades-le-Lez (le 3 mai) ; sur le relief 1,4°C au Caylar (le 1er) – maximales : 34,0°C à Béziers (le 24 mai), 32,4° à Montpellier aéroport ou encore 33,4°C à Saint-André-de-Sangonis, le 25 mai.

Pluie  : le cumul de précipitations est très largement déficitaire sur quasiment toutes les plaines, avec un cumul mensuel souvent inférieur à 30 mm. Seules les zones de relief et l’ouest de l’Aude ont vu des quantités supérieures à 60 mm, voire 100 mm sur l’Aubrac, la Montagne Noire et les Cévennes.

>> À LIRE : tous les soirs sur Métropolitain, la météo du lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *