À 77 ans, il veut battre le record du monde du développé-couché

ÉVÉNEMENT. Un sportif d’ici qui a déjà défrayé la chronique dans le passé, notamment comme champion régional à la pétanque, mais aussi avec une carrière dans le football, Jean-Daniel Talandier s’apprête à battre le record du monde de développé-couché simple. Il est sûr de son coup, comme on dit !
Ce vendredi 26 mai à 15h, au boulodrome Henri Salvador, à Castelnau-le-Lez, cet alerte retraité de Castries âgé de 77 ans vise à faire mieux qu’un Américain de 85 ans, détenteur du record de monde dans cette catégorie, après avoir soulevé 85 kg en développé-couché, mais en deux mouvements. Le septuagénaire héraultais va faire monter la barre haute : il va soulever 100 kg. « Moi, je le ferais en quatre actions, pas en deux comme l’Américain, j’irai chercher la barre de 100 kg, je la monterais, je la redescendrais et je la soulèverais de nouveau. J’ai déjà réussi à lever une barre de 150 kg au développé-couché, c’était il y a 17 ans, mais ce n’est pas si vieux, alors, j’y crois », explique Jean-Daniel Talandier, qui fera constater son record du monde par un huissier de justice.
Le septuagénaire, à la carrure de rugbyman et de boxeur s’entraîne comme un fou tous les jours dans une pièce de sa propriété, sous les yeux de sa femme qui l’encourage : « Je travaille mon corps tout seul chez moi, pas besoin d’aller dans une salle pour faire des exercices de musculation. Depuis tout jeune, je pratique du sport et je préserve mon corps ».
Ce vendredi, Jean-Daniel Talandier en profitera pour faire une autre démonstration : il tentera de soulever une barre de 95 kg dix fois de suite. Le retraité de Castries adore les défis spectaculaires.

Graine de champion

Jean-Daniel Talandier a été champion universitaire de saut en longueur, victorieux également sur 60 mètres. Puis, il s’est mis au ballon rond, en faisant le bonheur des clubs de football de Bédarieux et de Graissessac, au nord de Béziers. À l’école, à l’âge de 13 ans, il lançait le disque à plus de 40 mètres et le poids de 7 kg au-delà de 12 mètres, sous les yeux éberlués des professeurs de gymnastique et des élèves. Une graine de champion confirmée des années plus tard, quand Jean-Daniel Talandier s’est mis aux boules, et surtout à la pétanque.

203 licenciés à Castelnau-Pétanque

Adhérent  au club Castelnau-Pétanque qui compte 203 licenciés cette saison, il a vite brillé sur les boulodromes de la région et du territoire. « Il a remporté de nombreux grands prix, il était devenu redoutable dans cette compétition. Talandier a été champion de pétanque de l’Hérault, champion de Ligue et il a disputé en Savoie la demi-finale du championnat de France des vétérans. Il a failli aller en finale d’un cheveu, plutôt d’un cochonnet » se souvient Marcel Bousquet, le président d’un des clubs phares de pétanque du département : « Ces six dernières années, des boulistes du club ont perdu trois fois en finale du championnat de France de pétanque et nous avons eu un champion d’Europe dans cette discipline en 2013 ».
Marcel Bousquet n’a pas dit non à Jean-Daniel Talandier, devenu son ami, quand il lui a proposé d’organiser cet événement. Ils ont convenu d’une date et le retraité qui veut obtenir son nom et sa photo dans l’incontournable guide des champions de la planète, le Guinness des records s’est donc préparé pour renvoyer l’octogénaire américain et ses 85 kg dans les cordes.

Muscler les pectoraux

Le développé couché est l’exercice de musculation le plus efficace pour les pectoraux. Le développé couché ou benchpress est un des 3 mouvements de base de la force athlétique ou PowerLifting avec les flexions sur jambes ou squat et le soulevé de terre

développé couchéLe développé classique s’effectue les pieds au sol pour plus de stabilité. La position de départ est allongé sur un banc horizontal, les fessiers en contact avec le banc, les pieds au sol. À partir de là il faut :

  1. saisir la barre de musculation mains en pronation en prenant un écartement supérieur à la largeur des épaules
  2. inspirer et descendre la barre en contrôlant le mouvement jusqu’à la poitrine
  3. développer (tendre les bras pour remonter la barre) en expirant en fin d’effort.

Le développé couché sollicite le grand pectoral dans son ensemble, le petit pectoral, les triceps, le deltoïde antérieur, les dentelés et le coraco-brachial.

Venez encourager le retraité de Castries qui a tous les atouts de son côté pour réaliser l’exploit mondial, pour le plaisir. L’événement sera ouvert au public.

>> Record du monde de développé-couché, vendredi 26 mai à 15h, boulodrome Henri Salvador, 470 avenue de la Monnaie, près du Palais des sports et du lycée Georges Pompidou, à Castelnau-le-Lez.

Le président Marcel Bousquet avec des boulistes du club Castelnau-Pétanque, présents ce vendredi pour encourager Jean-Daniel Talandier.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *