Immobilier : Montpellier fait l’Académie du neuf

0
Les professionnels héraultais de l'acte de bâtir (promoteurs, constructeurs, architectes...) lancent un club de réflexion unique en France pour imaginer et concevoir la cité de demain

LOGEMENT. Les grands acteurs héraultais du bâtiment et de l’immobilier innovent en créant un club de réflexion unique en France, l’ABCD (pour Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain). L’enjeu : échanger pour concevoir et fabriquer la ville de demain.

Ce mardi, les représentants des cinq grandes fédérations héraultaises de l’acte de bâtir (Fédération des Promoteurs Immobiliers Occitanie Méditerranée, Fédération du Bâtiment 34, Syndicat Régional des Aménageurs-Lotisseurs, association des Architectes et Maîtres d’Ouvrage, FNAIM Hérault), soutenues par la CCI 34, partie prenante du projet ont lancé un nouveau club : l’Académie du Bâtiment et de la Cité de Demain.

Partager une vision prospective

En récitant leur ABCD, les professionnels de la construction ont fait passer le message. Ils comptent travailler ensemble, en étroite relation, « pour préparer et concevoir la ville de demain », confirme Patrick Ceccotti. Vice-président de la CCI, l’ex-président de la FFB 34, qui assure l’animation de ce club, précise qu’il s’agit d’une démarche unique en France : « l’ABCD est conçu pour être un facilitateur dans les discussions et les réflexions à mener avec les collectivités et l’Etat sur la ville de demain. La société change, les lois et les contraintes aussi : nous devons tous partager une vision prospective qui englobe enjeux sociétaux, économiques, environnementaux et culturels pour définir ce que doit être la production de logements neufs dans l’arc méditerranéen ». 

Reconstruire la ville sur elle-même

- Annonce -
PAVÉ 250

Xavier Bringer, président de la FPI régionale, confirme cette nécessité de penser la ville en amont : « On peut parler de révolution pour notre secteur : tout a changé dans la façon de faire la ville. Avant, on consommait des parcelles, les collectivités avaient de l’argent, mais aujourd’hui, les nouvelles normes favorisent la reconstruction de la ville sur elle-même, avec la rénovation et la densification de l’habitat ». Autant d’évolutions qui obligent l’ensemble des acteurs de la filière à se concerter : « Isolés dans nos métiers, nous ne pouvons pas avoir de prospectives sur le long terme », complète Thierry Ducros, président de la FFB 34 : « D’où l’intérêt de cette académie : seule une vision partagée peut nous amener à faire la ville différemment. L’ABCD permet de supprimer les frontières entre nos fédérations ».

Où accueillir les futurs arrivants ?

Pour Hervé Van Twembeke, président de l’AMO, l’association des Architectes et Maîtres d’Ouvrage, les problématiques rencontrées par le secteur en France sont encore plus prégnantes dans l’Hérault : « La mer qui monte, les cours d’eau qui débordent, un environnement naturel riche et truffé de zones classées… Où accueillir les futurs arrivants ? Sans parler des touristes et des futurs grands équipements… Et cette question que l’on se pose fortement dans le sud : quel type de logement construire demain avec des températures qui risquent d’augmenter 3 degrés ? Au sein de l’ABCD, nous allons travailler sur ces thématiques vitales pour notre territoire ». 

Un ABCD, trois priorités et un livre blanc

Les professionnels de l’acte de bâtir et la CCI 34 ont déjà ciblé les grandes pistes qui guideront les réflexions et les travaux de l’ABCD : le réchauffement climatique, le problème des recours, et les perspectives du plan Littoral 21 (porté par la Région, ce plan prévoit notamment la rénovation des cités balnéaires). Et pour favoriser la diffusion des idées, l’académie du neuf prévoit de publier, chaque année, un petit livre blanc : « L’objectif de l’ABCD doit être de créer et de partager un socle commun d’expériences et d’outils méthodologiques », confirme Hervé Van Twembeke.

Présents sur la photo lors du lancement de l’ABCD au Club de la Presse de Montpellier : Xavier Bringer (président FPI Occitanie) ; Thierry Ducros (président Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics de l’Hérault ; Hervé Vanaldewereld (président Syndicat national des aménageurs lotisseurs) ; Hervé Van Twembeke (président AMO-LR) ; Norbert Bachevalier (président FNAIM 34) ; André Deljarry (président CCI 34).

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here