Montpellier : trois cambriolages pour se payer sa drogue

VOLS. Mercredi matin, les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault ont interpellé un Montpelliérain de 19 ans, rattrapé pour trois cambriolages par effraction commis entre le 4 août et le 27 août derniers, à Montpellier.

Les policiers et notamment ceux du groupe d’enquête de criminalistique -GEC- du commissariat central avaient relevé un même mode opératoire pour le cambriolage d’un appartement et deux villas dans les quartiers de la route de Ganges -Occitanie-, de l’avenue d’Assas et des Arceaux.

Bijoux et multimédias

Après effraction des lieux, le cambrioleur avait notamment raflé des bijoux de valeur et des appareils multimédias. Mais, il avait laissé des traces, notamment de l’ADN qui ont été exploités par les techniciens scientifiques du GEC et qui ont permis d’identifier l’auteur présumé.

Il a reconnu ces trois cambriolages commis l’été dernier, alors que, selon lui il était en état d’ivresse et qu’il avait consommé des stupéfiants. D’ailleurs, le butin de ces trois vols dans les habitations étaient destinés à être revendu pour pouvoir se payer sa drogue quotidienne. En garde à vue, il a assuré ne plus toucher à l’alcool et à la drogue et suivre un traitement de sevrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *