Deux morts en scooter à Montpellier : « le chauffard » serait innocent

INFO MÉTROPOLITAIN. L’automobiliste de 54 ans qui réside du côté de Gignac, dans l’Hérault, mis en examen par une juge d’instruction du tribunal de grande instance de Montpellier après l’accident d’un scooter ayant fait deux morts, le 16 mars dernier dans le quartier des Cévennes a été remis en liberté, après trois semaines de détention provisoire.

Les investigations diligentées par les policiers de la sécurité publique du commissariat central de Montpellier mettraient finalement totalement hors de cause celui présenté comme « le chauffard » présumé, lors de son interpellation. Selon nos informations, pour prouver son innocence, le quinquagénaire, un artisan de la vallée de l’Hérault envisage d’introduire une requête judiciaire pour obtenir l’annulation de sa mise en examen, un acte rarissime.

Lors de sa garde à vue et devant la juge d’instruction, lors de sa mise en examen, le quinquagénaire avait farouchement nié être impliqué dans l’accident mortel.

Témoignage d’un médecin

Plusieurs éléments font que ce quinquagénaire ne serait pas impliqué dans ce drame de la route. Le plus important vient du témoignage d’un des médecins urgentistes qui étaient en train de pratiquer des massages cardiaques sur la passagère du scooter, pour la ranimer, en vain. Un inconnu qui avait garé sa voiture non loin des lieux de l’accident s’est spontanément avancé vers le médecin en lui déclarant, « c’est de ma faute, c’est à cause de moi ».

Le médecin qui était en train de tenter de sauver une vie n’a pas réagi sur le moment à ce témoignage, qui, avec le recul a été pris très au sérieux. Il a pu décrire cet inconnu qui a fait part de ces déclarations laissant penser qu’il avait gêner, voire frôlé le scooter. Lorsque les policiers lui ont présenté la photo du mis en examen, le médecin urgentiste a été formel : ce n’est pas le conducteur qui a fait ses aveux, le matin de l’accident.

Pas de trace de choc

Autre élément : le quinquagénaire en examen a bien été aperçu téléphoner au volant sur l’avenue, dans le créneau horaire de l’accident, mais, sur les bandes de la vidéosurveillance de la Ville de Montpellier, on ne voit à aucun moment sa voiture frôler ou gêner le pilote du deux roues motorisés. À l’aller, il circule avant le drame, au retour, il passe alors que les secours sont au chevet des deux occupants du scooter. Enfin, aucune trace de choc n’a été relevée sur le véhicule du mis en examen.

Le quinquagénaire s’est bien rendu dans un garage de la région de Gignac pour effectuer une réparation sur la carrosserie, mais ce rendez-vous avait été pris plusieurs jours avant l’accident.

Libéré de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone la semaine dernière, le quinquagénaire reste en examen pour homicides involontaires aggravés par un délit de fuite. Son véhicule qui a été saisi pourrait lui être rapidement restitué.

Le couple sortait d’un after

Le 16 mars à 7h15, un scooter avait quitté la chaussée en pleine ligne droite, sur l’avenue Henri Marès. Le choc avait été très violent, au point que l’engin avait été retrouvé plus de cent mètres du point d’impact, sur un trottoir, où gisaient le conducteur âgé de 35 ans et sa passagère, âgée de 36 ans. Ils étaient décédés des suites de l’accident qui n’a eu aucun témoin direct.

Une sortie de route est l’hypothèse retenue par la juge d’instruction, le pilote du scooter ayant peut-être heurté le bord du trottoir. Le couple de trentenaire avait passé la nuit à festoyer et venaient de quitter un after, au moment du drame.

2 Comments

  1. Bonjour Jean-Marc,
    Près de deux mois après le drame savez-vous ce qu’il ressort des analyses toxicologiques du conducteur du 125 cm3 ? Quid du permis l’autorisant en principe à conduire ce type d’engin ?
    Merci pour vos lumières.

  2. peut on avoir un peut plus de renseignement car la personne qui est décédé est mon ami et je vient d’apprendre la très mauvaise nouvel.

    Je suis dégoûté que des personne n’assume pas leurs actes de plus il y’a deux mort

    Paix a ton âme MANU tu reste dans mon coeur a jamais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *