Montpellier : deux chevrotines pour éviter le vol de sa voiture

1
Illustration - Anthony Montardy/Métropolitain.

VIOLENCES. Le Montpelliérain de 33 ans blessé aux cuisses par des tirs de chevrotines, lundi vers 18h, rue Messidor, dans le quartier des facultés de Richter, non loin de l’hôtel de ville de Montpellier à Port-Marianne -lire Métropolitain d’hier soir- a voulu sauver sa voiture des mains d’un voleur.

Victime d’un violent car-jacking, dans le quartier de Richter, le trentenaire a résisté pour sauver son Audi RS3. Il a opposé une vive résistance, au point que le voleur a sorti une arme à feu, un fusil ou une carabine et n’a pas hésité à tirer. La victime a été atteinte aux cuisses et s’est réfugié dans l’appartement d’une résidence de la rue Messidor, réussissant à garder la clé de sa voiture de valeur et échappant à l’agresseur, qui a pris la fuite.

Grande échelle des pompiers

- Annonce -
PAVÉ 250

Le trentenaire a été secouru par les sapeurs-pompiers du Sdis 34 et un médecin du Smur-Samu 34. Il a fallu que les pompiers utilisent leur grande échelle pour descendre le blessé du dernier étage de la résidence Le Parc. Une spectaculaire opération de secours qui n’est pas passée inaperçue dans le quartier, bouclé pendant un long moment par les forces de l’ordre.

Hospitalisé au CHU, il est hors de danger. Les policiers de la sûreté urbaine de l’Hérault, chargés de l’enquête hier ont passé le relais ce matin au SRPJ de Montpellier. Les policiers de la PJ ont notamment saisi les bandes des caméras de la vidéosurveillance de la Ville de Montpellier pour tenter d’identifier l’agresseur, reparti bredouille, après son guet-apens avorté.

Audi RS3. Illustration.
- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

1 COMMENTAIRE

  1. Bilan du week-end à Montpellier: un violent car jacking, une jemme femme violée et un homme blessé par balle. Ça commence à bien faire. On peut remercier les responsables de notre sécurité qui ont remplacé tous les policiers qui patrouillaient à pied par des radars automatiques et des emplois administratifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here