Cadavre de Neffiès : « un acte criminel exclu »

ENQUÊTE. Un promeneur a fait une macabre découverte samedi en fin d’après-midi, sur le plateau de Neffiès, au nord de Pézenas, comme Métropolitain l’a révélé.

Vers 18h, intrigué par la présence d’une moto et d’un casque abandonnés le long d’une vigne, dans un endroit isolé du plateau de Neffiès, à deux pas de la route de Cabrières, il a fini par lever la tête et de découvrir, horrifié, un corps qui pendait à un pylône, à 5 mètres du sol.

Les sapeurs-pompiers du Sdis 34 arrivés sur les lieux ont requis l’hélicoptère de la Sécurité civile, le Dragon 34 avec un médecin à bord, puis les spécialistes du groupe du secours en montagne, lesquels ont eu la périlleuse mission de décrocher la victime, pendu au pylône.

Les gendarmes scientifiques de la cellule d’identification criminelle étaient sur les lieux, également, samedi soir pour des investigations techniques.

Autopsie

Un médecin ayant posé un obstacle médico-légal, une autopsie sera pratiquée mardi ou mercredi à l’institut médico-légal du CHU Lapeyronie, à Montpellier, comme l’a ordonné le parquet de Béziers. Il s’agit de lever tout doute sur les circonstances du décès et de déterminer si la victime avait ingéré des produits médicamenteux, des stupéfiants et/ou de l’alcool.

En vacances

« L’hypothèse d’un acte criminel est exclue, l’enquête se poursuit activement », a indiqué ce dimanche matin à Métropolitain, une source proche de l’enquête, menée par les gendarmes de la compagnie de Pézenas. Selon nos informations, l’homme âgé d’une quarantaine d’années n’était pas originaire de l’Hérault. Il se trouvait en vacances dans le piscénois.

La moto et le casque du défunt qui stationnaient à ce endroit isolé avaient attiré l’attention de nombreux promeneurs et viticulteurs depuis le milieu de la semaine, mais, aucun n’avait regardé en haut du pylône.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *