Pompiers de Perpignan : cocktail-Molotov et agression

VIOLENCES. Ces derniers jours, les sapeurs-pompiers de Perpignan ont été de nouveau confrontés à des scènes de violences, alors qu’ils étaient en intervention et qu’ils portaient secours.

« On refuse d’être des cibles. On n’a pas fait ce métier pour se faire agresser », dénonce un sapeur-pompier syndiqué du Sdis 66. Le jet d’un cocktail-Molotov en direction d’un fourgon de lutte contre les feux urbains transportant six pompiers, dans la cité des Pêcheurs, à Perpignan, est à l’origine du dernier coup de colère des hommes du feu. Des hommes, et des femmes, confrontés à toujours plus de violences quand ils interviennent.

« Un appel au secours »

« On lance un appel au secours », lâche Christophe Garcia, représentant du personnel CGT au Sdis des Pyrénées-Orientales. Deux jours plus tôt, un sergent des pompiers de Perpignan a été blessé à coups de pied et de poing, par la victime d’une bagarre, un homme ivre, qui s’en s’est pris soudain à deux des pompiers qui lui portaient secours.

Des plaintes ont été déposées auprès des policiers du commissariat central de Perpignan et des enquêtes sont en cours pour interpeller les auteurs présumés de ces actes, qui font monter la colère au sein des casqués catalans. Ils se sentent complètement esseulés et abandonnés par la direction du Sdis 66.

 

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *