Législatives dans l’Hérault : embouteillage à droite sur la 3ème ?

POLITIQUE. L’arrivée officielle, annoncée jeudi, de Sébastien Avallone, conseiller national du parti Les Républicains -LR-, avocat au barreau de Montpellier, comme candidat à l’élection législative de juin prochain dans la 3ème circonscription de l’Hérault créé à la fois un embouteillage et un petit malaise et pour cause : Catherine Dardé, première adjointe au maire de Castelnau-le-Lez a déjà obtenu l’investiture de LR et Arnaud Moynier, le jeune maire LR de Beaulieu est dans les starting block. Il va, en effet annoncé sa candidature ce vendredi, lors d’une conférence de presse.

Pourtant, Sébastien Avallone, colistier de Jacques Domergue aux élections de mars 2014, écrit que, « cette circonscription -NDLR : le canton de Castries notamment, à l’est de Montpellier- est la seule qui, à ce jour, ne présente pas de candidat de la droite et du centre ». Il assure que Catherine Dardé « va rejoindre dès qu’elle en aura l’occasion les troupes d’Emmanuel Macron, si les déboires qu’elle connait depuis juillet 2014 ne l’en empêche pas avant », ajoutant que, « quoi qu’il en soit, Catherine Dardé ne peut prétendre porter le projet de redressement de la France, que Les Républicains défendent aujourd’hui devant les électeurs »…

Retournements de veste

Sébastien Avallone souligne que, « les candidats des neufs circonscriptions de l’Hérault doivent soutenir aujourd’hui la candidature et le programme de François Fillon. C’est ce programme qu’ils défendront en juin prochain, quel que soit le résultat de l’élection présidentielle ». Il révèle « avoir pris la décision cet hiver de constituer une équipe de campagne dans la 3ème circonscription de l’Hérault, de façon à travailler, avec une suppléante et un mandataire financier à l’élaboration d’une campagne législative ».

Sébastien Avallone prévient, « avoir estimé impérative de faire connaître ma candidature avant l’élection présidentielle, de façon à marquer une différence nette face aux retournements de veste divers et variés qui s’annoncent. Je conçois donc ma candidature comme légitime ».

C’est aux instances départementales de LR de trancher.

 

1 Comment

  1. « crée » un embouteillage
    va « annoncer » sa candidature
    ne « l’en empêchent » (ses déboires)

    c’est terrible les fautes d’orthographe sinon merci pour l’article suite à ma recherche sur catherine Dardé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *