Montpellier : La Comédie du Rire débute avec Marc Jolivet

HUMOUR. Après l’avant-première avec Guillaume Meurice et Frédéric Fromet il y a une dizaine de jours, la Comédie du Rire débute ce mercredi à Montpellier pour quatre soirées placées sous le signe de bonne humeur avec Marc Jolivet, JanFi Janssens, Didier Porte, Kee Yoon et pour terminer le duo d’impo David Beaux et Laurent Pit. Pour la première fois ce samedi après-midi, nos chères petites têtes blondes auront droit, eux aussi à un spectacle avec Karabistouille.

Tous les spectacles se déroulent à 20h30 dans la salle Molière de l’opéra Comédie et sont toutes suivies d’afters au Café Joseph, place Jean-Jaurès. Les spectateurs peuvent demander un bracelet VIP à l’issue des spectacles pour rencontrer les humoristes et avoir des réductions sur les boissons.

>> Billetterie et renseignements sur comediedurire.com

L’actualité version Jolivet

Le bal de la rigolade sera ouvert par Marc Jolivet son spectacle Distributeur d’oubli. En partant d’une citation de Victor Hugo, l’humoriste puise dans l’actualité pour nous faire réfléchir sur le monde tout en nous amusant. À chaque représentation de ce spectacle que Marc Jolivet décrit comme une comédie burlesque, il puise dans l’actualité locale. Ce qui peut s’avérer très savoureux.

Voyage vers l’humour

Jeudi, place à JeanFi Janssens, révélé dans l’émission Les Grosses Têtes. Dans son spectacle Décolle, l’ancien stewart qui a fait ses études à Montpellier, s’amuse de son ancien métier. Totalement décomplexé, il nous raconte son coming out, sa participation à l’émission Recherche appartement ou sa relation avec sa mère. Amusement garanti.

La présidentielle au lance-flamme

Vendredi, Didier Porte présente son spectacle Jusqu’au bout. Chroniqueur sur Europe 1 et collaborateur de Médiapart, Didier Porte oeuvre pour un rire conscient et engagé. La campagne électorale et ses perspectives sont évidemment un terreau propice à l’inspiration de l’humoriste. À la fois fin et caustique.

Un plaidoyer pour l’humour

Double dose samedi avec le traditionnel spectacle d’improvisation de David Beaux et Laurent Pit. En première partie, la décapante Kee Yoon joue une partie de Jaune bonbon. L’ancienne avocate pénal détaille avec un humour grinçant certains éléments de sa vie comme les dessous d’un grand cabinet d’avocats parisien ou sa mère cantatrice coréenne en balançant des clichés sur les asiatiques.

Du rire aussi pour les petits

Le festival propose pour la première fois un spectacle pour les enfants avec Karabistouille. Un clown lunaire débarque de nulle part avec sa fleur Margarita, pour un délicieux moment rempli de magie, marionnettes et gags visuels.

> Samedi à 15h à la salle Molière de l’Opéra Comédie : 10 €.

Teaser Karabistouille from chaotik théâtre on Vimeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *