Télévision : Philippe Saurel tacle Benoît Hamon

1

POLITIQUE. « Emmanuel Macron est le seul aujourd’hui à pouvoir rassembler tous les Français et lutter contre le Front national » : c’est l’une des phrases choc assénée à l’invité, le candidat socialiste pour l’élection présidentielle, Benoît Hamon par Philippe Saurel, maire -DVG- de Montpellier et président de la métropole, dans « L’Émission politique » jeudi soir sur France 2, présentée par David Pujadas.

- Annonce -
PAVÉ 250

L’élu montpelliérain a encore lâché à l’éphémère ancien ministre de l’Éducation nationale du président François Hollande : « Il faut avoir le courage de dire que la réforme des rythmes scolaires, celle des Temps périscolaires est un fiasco. Eh bien, Emmanuel Macron propose de revenir dessus dans son programme ». Philippe Saurel a encore interpellé Benoît Hamon : « J’écoute les familles et ne peux me satisfaire que les enfants soient exténués, les parents ne s’y retrouvent pas, les enseignants sont perdus. Après la réforme des Temps périscolaires, quid de l’apprentissage : lire, écrire et compter ».

« En Marche 34 » a reçu le maire de Lyon

Philippe Saurel a rappelé par ailleurs à un Benoît Hamon stoïque, mais mal à l’aise dans son fauteuil que, « vous avez été le ministre de l’Éducation nationale de la gauche qui a démissionné une semaine avant une rentrée scolaire ». Bref, tel un défenseur de football, le maire de Montpellier a taclé Benoît Hamon.

Le candidat de la gauche avait deux heures pour convaincre hier soir. Au cours de ce rendez-vous politique présenté par David Pujadas et Karim Rissouli, il a été interrogé sur des thèmes de l’actualité économique, sociale, politique ou institutionnelle. « Aujourd’hui, je considère que le projet d’Emmanuel Macron, c’est le marchepied du Front national », a notamment lancé Benoît Hamon.

2,2 millions de téléspectateurs ont suivi cette émission politique sur France 2.

Quelques heures avant d’intervenir en direct sur France 2 dans « L’Émission politique », Philippe Saurel a reçu à Montpellier, Gérard Colomb, le maire PS de Lyon, qui a été accueilli par Coralie Dubost, référente  de l’association « En Marche 34 », dont l’action en faveur de l’ancien ministre de l’Économie du gouvernement de Manuel Valls est soutenue par Philippe Saurel et les conseillers départementaux de sa majorité.

Avec Philippe Saurel, le maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb a, en effet choisi de « rouler » pour Emmanuel Macron. Un dîner qui s’est déroulé hier soir a clôturé la venue du maire de Lyon à Montpellier.

Gérard Collomb accueilli hier par Philippe Saurel et Coralie Dubost.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here