Joseph Francis, UDI : « On n’a pas le droit de faire partir Fillon »

PRÉSIDENTIELLE. Les militants de l’UDI de l’Hérault ont voté à 42% pour que François Fillon, le candidat de la droite et du centre à l’élection présidentielle de juin prochain, reste en lice, à l’heure où une mise en examen dans la procédure judiciaire dite de la « Pénélope Gate » soit inéluctable. Joseph Francis, le président de l’UDI 34 qui a initié ce sondage interne aux adhérents -42% pour François Fillon, 38% pour un autre candidat du parti Les Républicains, 19% pour un candidat de l’UDI- réagit pour Métropolitain :

« D’abord, François Fillon n’est pas encore condamné, il bénéficie de la présomption d’innocence. Ensuite, on lui reproche d’avoir employé des membres de sa famille comme attachés parlementaires, mais ce sont des contrats d’usage, il faudrait poursuivre alors les 250 parlementaires, députés et sénateurs qui font de même. Donc, faisons une loi si on veut interdire une telle pratique. Enfin, François Fillon est le seul candidat légitime pour la France, il a un beau projet, sur lequel j’ai travaillé. Il a une posture d’homme d’État, c’est incontestable. Et il est surtout le seul à dire s’il continue l’aventure contre vents et marées, ou s’il se retire. On n’a surtout pas le droit de le faire partir. Je ne cours pas avec la meute ».

L’ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy doit se sentir moins seul depuis le résultat de ce sondage des militants de l’UDI de l’Hérault qui lui font plus que jamais confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *