Tourisme durable : Voy’Agir choisit le crowdfunding

START-UP. Le 7 mars, la start-up montpelliéraine engagée Voy’Agir lancera sa campagne de crowdfunding. Une étape importante pour le développement de cette entreprise innovante qui profite de l’initiative de l’ONU. Elle a e effet proclamé 2017 comme « année internationale du tourisme durable ».

Créée en 2015 à Montpellier par Marine de Beaufort, diplômée en stratégie des entreprises et en développement durable, Voy’Agir est une start-up de l’économie sociale et solidaire. Cette société estampillée French Tech développe une plateforme de partage d’expériences de tourisme durable. Pour les adeptes du voyage responsable, Voy’Agir conçoit des outils facilitant l’organisation de voyages respectueux des sociétés locales et de l’environnement : une plateforme collaborative, des guides composés d’adresses engagées découvertes par l’équipe ou par des voy’acteurs (voyageurs responsables ambassadeurs), ainsi qu’un service de recherche personnalisée Voy’Agir… « Notre ambition est de proposer des solutions encourageant la promotion et le développement du tourisme durable dans le monde », explique la fondatrice de Voy’Agir : « Nous sommes sur un vrai marché en plein développement mais pour lequel les voyageurs indépendants peinent à trouver des offres garantissant un réel engagement dans le tourisme durable ».

          Editer le 1er guide collaboratif international d’adresses engagées

Un vide que veut combler Voy’Agir en passant à la vitesse supérieure. Du 7 mars au 13 avril, les touristes responsables pourront participer à la campagne de crowdfunding de la start-up sur la plateforme Ulule. Voy’Agir veut notamment développer le 1er guide collaboratif international d’adresses engagées. «Nous avons fixé trois seuils de financement pour ce projet à 4 500 €, 7 000 € et 10 000 € », explique la fondatrice pour qui « L’objectif prioritaire est de déployer les dernières fonctionnalités indispensables de la plateforme Voy’Agir et d’optimiser la version mobile ». Un voyage en Amérique Latine est également programmé en fin d’année pour permettre de développer la destination, de créer des guides et de tester l’application pour en améliorer les fonctionnalités et l’ergonomie…

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *