Canal du Midi : 3,3 M€ récoltés pour mieux semer

PATRIMOINE. Le chancre coloré ravage les platanes qui bordent les berges de l’ouvrage historique. L’appel aux dons lancé par Voie Navigables de France (VNF) a permis de récolter 3,4 M€ pour mieux replanter.

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Canal du Midi, dans sa traversée de la région Occitanie, a perdu ses platanes, décimés par la maladie. Pour la seule année 2016, le chancre coloré a contraint les autorités à l’abattage de 3’400 arbres. En tout, selon les chiffres fournis par VNF, 17’730 platanes sur les 42’000 qui longent le canal ont déjà été abattus… Mais grâce à un appel aux dons lancé depuis 2013 et qui lui a permis de récolter 3,3 M€, VNF a déjà pu replanter une partie de la flore disparue. La souscription a permis de replanter 3600 nouveaux arbres. La facture, qui n’est pas en bois, monte vite : « Le coût moyen de remplacement d’un arbre, de l’abattage à la replantation, s’élève à 3000 € », explique VNF.

           220 M€ sur 20 ans pour la restauration du Canal du Midi

En 2016, 186 chantiers ont été menés sur les berges du canal pour assurer les abattages mais aussi la préparation des sols et les replantations. « L’objectif de l’appel aux dons est d’abattre les platanes afin d’éviter la propagation du champignon tout en replantant d’autres arbres à la place », rappelle VNF qui précise que 375 nouveaux nichoirs ont aussi été installés pour préserver la faune, fortement impactée par le chancre coloré. VNF estime le coût de la restauration complète du Canal du Midi à 220 M€, prévoyant un chantier étalé sur les 20 prochaines années pendant lesquelles VNF s’appuiera sur la circonscription qui a progressé en 2016 : + 8 % pour les dons d’entreprises et + 12 % pour les particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *