Montpellier : l’incendie de Labo Services est criminel

ENQUÊTE. L’incendie qui a détruit dimanche après-midi, les 450 m2 de bâtiment abritant la société Labo Services, au 153 de la rue Claude François, dans le Parc 2000, quartier de Pierrevives, à Montpellier est d’origine criminelle.

Les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault, en charge de l’enquête ont formellement établi qu’un inconnu s’est présenté sur le site, fermé et vide un dimanche, a escaladé un muret et le grillage, a brisé une vitre du bâtiment et a jeté à l’intérieur un cocktail Molotov, avant de prendre la fuite à pied. Il a probablement rejoint un véhicule garé à proximité.

Quel mobile ?

Quand l’alerte a été donnée aux sapeurs-pompiers, rapidement mobilisés, les flammes et les fumées épaisses avaient ravagé les 450 m2 de Labo Services, une société spécialisée dans la vente et l’installation de matériel destiné aux laboratoires de santé, médicaux et dentaires.

Quel est le mobile de cet incendie volontaire ? Le mystère reste entier pour l’heure. Il n’est pas exclu que l’incendiaire se soit trompé de bâtiment : dans cette rue en effet, se trouvent des études d’huissiers de justice mitoyennes de la société Labo Services.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *