Béziers : nouvelles lettres anti-corridas piégées

TOROS. De nouvelles lettres anonymes piégées avec des lames de rasoir ou de cutter ont été reçues. Ces derniers jours, quinze personnalités du monde taurin et plus particulièrement des corridas, comme Simon Casas, par exemple avaient déjà été destinataires de ces mystérieux courriers et ont déposé des plaintes contre X.

Après le musée Taurin, le Cercle Taurin Biterrois, la manade Margé, le club taurin El Mundillo de Béziers et la direction des arènes de cette ville viennent à leur tour de recevoir des enveloppes piégées, contenant également des lames de cutter ou de rasoir.

La Fédération des Clubs Taurins du Biterrois (FCTB) condamne fermement ces lâches actions, « tendant à blesser les destinataires et leur apporte toute sa solidarité ». Un des destinataire a d’ailleurs eu un doigt légèrement entaillé en ouvrant l’enveloppe.

Suite aux plaintes déposées, la FCTB souhaite que, « les enquêtes qui sont diligentées aboutissent rapidement. Ne rien dire et ne rien faire face à de tels actes serait donner raison à la violence d’anti-corrida en manque d’argument pour promouvoir leur animalisme liberticide ». L’enquête atteste que toutes ces lettres piégées ont été postées dans le Gard.

Les victimes reçues par le maire

Vendredi, au musée taurin, Robert Ménard, le maire de Béziers et son adjoint au commerce et affaires taurines Benoit d’Abbadie ont reçu les victimes de ces lettres piégées reçues ces derniers temps, notamment par les clubs taurins d’ici et du territoire.

« Le maire a tenu à montrer sa solidarité avec les victimes de ces actes, que l’on peut qualifier de terroristes et les aficionados ont apprécié la spontanéité de la démarche venant d’élus et surtout du premier magistrat. Les clubs taurins ne sont pas les seuls concernés par ces agressions, la manade Margé, les arènes et le musée taurin ont aussi été visés », relève la FCBT. À suivre.

Destinataires des lettres piégées avec Robert Ménard. Photo D.R.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *