Très haut débit : le Département de l’Hérault exemplaire

RAPPORT. Le département de l’Hérault présidé par Kléber Mesquida a été cité en exemple dans le rapport de la Cour des comptes, qui vient d’être rendu public, pour le programme du très haut débit du conseil départemental.
« 2017 sera une année décisive pour le programme d’équipement du département en très haut débit. En effet, c’est dans le courant de l’année que le délégataire chargé de mettre en oeuvre cet ambitieux projet sera désigné », indique le Département.
Dans le rapport public de la Cour des comptes consacré aux réseaux fixes de haut et très haut débit, l’Hérault se distingue pour son projet de couverture du territoire en très haut débit. Un projet équitable, ambitieux et moderne pour lequel l’Etat s’est engagé à participer au financement à hauteur de 57,6 M€. En effet, selon ce rapport, sur « quarante-sept projets territoriaux examinés, seuls deux prévoient d’atteindre l’objectif de 100% de couverture très haut débit à 80 % en fibre jusqu’à l’abonné en 2022 – conformément aux objectifs du plan France Très Haut débit – : le département de l’Ain et le département de l’Hérault, tandis que la majeure partie des schémas directeurs examinés situent le terme des déploiements à 2030 ».

Rappelons que l’objectif du conseil départemental de l’Hérault est de desservir 100% de la population en très haut débit -30 Mb/s- d’ici 2022, dont 93% minimum raccordés via la fibre optique avec un niveau de service de 100 Mb/s minimum.

Deux chantiers

Actuellement, le projet est découpé en 2 chantiers différents :
– La partie concessive, fibre optique, technologies hertziennes, sites stratégiques : les acteurs majeurs se sont portés candidats à sa réalisation. Les candidats ont répondu au cahier des charges le 1er février. Les négociations avec les candidats débuteront dès le mois prochain. La délégation de service public sera attribuée avant la fin de cette année.
– Une montée en débit cuivre est déployée sur l’ensemble des sites éligibles. Ce chantier a été attribué au groupement Sobeca/FM Project/Sogetrel en novembre dernier pour la construction de 44 NRA-MED.
Ce marché de travaux, porté directement par le Département sera ensuite exploité par le délégataire. Les travaux débutent dès maintenant pour une mise en service entre septembre prochain et février 2018.
Le Département de l’Hérault instruit l’ensemble des demandes de financement Etat, Région et Europe.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *