Montpellier, Lunel-Viel et Marsillargues en catastrophe naturelle

INTEMPÉRIES. Après les épisodes de grêle du 17 août et du 16 septembre derniers qui avaient fortement impacté l’est de l’Hérault, de nouvelles intempéries avaient touché notre territoire du 12 octobre au 14 octobre dernier.

Le député PS de l’Hérault, Patrick Vignal se félicite que les communes de Montpellier, Lunel-Viel et Marsillargues aient été reconnues en état de catastrophe naturelle. Voici sa réaction  : « À cette occasion j’avais alerté les services du Premier Ministre, et ceux du Ministre de l’Agriculture pour demander l’état de catastrophe naturelle pour les communes de Montpellier et de la 9ème circonscription qui furent touchées ces intempéries. 

L’ampleur des phénomènes climatiques et leur répétition ont engendré de lourds dégâts, notamment sur les voiries, réseaux d’assainissements, équipements publics et biens privés, mais aussi pour des acteurs de la filière agricole de la 9è circonscription de l’Hérault. 

Au titre de l’arrêté interministériel du 20 décembre dernier, l’état de catastrophe naturelle vient d’être dans l’Hérault, pour la commune de Montpellier, après les épisodes des 12 octobre 2016 au 14 octobre 2016 pour inondations et coulées de boue.

Les communes de Lunel-Viel et Marsillargues sont également classées en état de catastrophe naturelle pour des inondations et des mouvements de terrains. 

En reconnaissant officiellement ces situations, l’Etat permettra aux personnes concernées de recouvrer l’ensemble de leurs biens dans les meilleurs délais ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *