Montpellier : brûlé en siphonnant de l’essence

VOLEURS. Depuis plusieurs semaines, les réservoirs de carburant véhicules -camions et voitures- d’une entreprise installée sur l’avenue Jacques Fabre de Morlhon, dans le quartier Sud de Saint-Martin, à Montpellier étaient siphonnés. Plusieurs centaines de litres d’essence avaient ainsi été dérobés.

Les voleurs n’hésitaient pas, non plus à « roulotter » les véhicules en stationnement dans le parc de la société, s’emparant de divers objets, dont certains de valeur, après s’être introduit par effraction.

Voiture volée

Face à la récurrence des vols et des plaintes déposées au commissariat central, la brigade anticriminalité (BAC) a mis en place un discret dispositif aux abords du portail d’entrée de l’entreprise, dans la nuit de mercredi à jeudi. Bingo : à 1h10, une voiture est arrivée à proximité, s’est garée et deux individus ont pénétré dans les lieux privés.

Au moment où ils ressortaient, ils ont été interpellés, pris la main dans les bidons remplis de carburant. Le véhicule avec lequel ils étaient venus était déclaré volé à Montpellier. Ils sont âgés de 26 ans et de 27 ans.

Le plus jeune présentait des traces de brûlures au visage et portait d’ailleurs un bandeau médical autour de la tête. Il a expliqué aux policiers, lors de la garde à vue, qu’il avait été brûlé dans cette entreprise du quartier Saint-Martin, une nuit du début de la semaine, dans des circonstances rocambolesques : ne parvenant pas trouver le réservoir d’un camion dans le parc automobile plongé dans l’obscurité, pour remplir un deuxième bidon, il a eu l’imprudence d’allumer son briquet pour éclairer la zone.

Comme le premier bidon était plein d’essence, un violent retour de flammes s’est produit, brûlant le voleur présumé au visage, fort heureusement sans gravité, puisque cela ne l’a pas empêché de récidiver.

28 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *