Montpellier : un forcené maîtrisé au Taser

INFO MÉTROPOLITAIN. Un Montpelliérain de 31 ans qui s’était retranché au domicile familial de la rue Lejzer Zamenhof, dans le quartier de Celleneuve, ce mercredi soir armé de deux couteaux de cuisine a été maîtrisé après deux heures de palabres par des policiers de la brigade anticriminalité (BAC).

Le trentenaire, libéré mardi de l’hôpital spécialisé psychiatrique de la Colombière était très agité en fin d’après-midi, où il interpellait et menaçait des piétons et des automobilistes, en tenant des propos incohérents. Le père du trentenaire a appelé les sapeurs-pompiers, qui sont intervenus avec des urgentistes du Samu 34.

Quand le fils a vu arriver les services de secours, il s’est réfugié dans la maison et a refusé d’ouvrir la porte. Les pompiers et le médecin du Samu ont prévenu les policiers de la Sécurité publique. L’artère qui, à l’ouest de Celleneuve rejoint le quartier d’Alco par les Hauts de Celleneuve a été fermée à la circulation et un périmètre de sécurité installé.

Interné ce soir

Une vingtaine de policiers, en uniforme et en civil sont arrivés sur zone et ont tenté de parlementer avec le trentenaire. Mais, il a refusé d’ouvrir la porte. Après deux heures d’échanges verbaux, les policiers de la BAC ont décidé de défoncer la porte.

Le fils s’est alors réfugié au premier étage. Quand il est sorti sur le balcon pour sans doute sauter pour s’enfuir, il a été atteint par deux tirs de Taser, cette arme électrique qui a permis aux policiers de le neutraliser.

Sur décision du procureur de la République de Montpellier qui a tenu compte de l’examen d’un expert psychiatre, le trentenaire a été interné à l19h30, à la Colombière, qu’il avait pu quitter la veille.

 

8 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *