Vaucluse : le tueur d’Apt est décédé

MYSTÈRE. Le retraité vauclusien de 77 ans très grièvement blessé à la tête lundi après-midi, après s’être tiré une balle sur le parking de la brigade de gendarmerie de Cadenet, dans le sud Vaucluse est décédé ce mardi des suites de ses blessures à l’hôpital de la Timone, à Marseille, où il avait été transporté par hélicoptère.

Lundi en début d’après-midi, il s’était garé sur le parking du stand de tir, quartier de Bosque, à Apt et avait attendu l’arrivée de deux hommes âgés de 45 ans et de 72 ans, chacun à bord de leur véhicule. Au moment où ils sortaient de leur voiture, tous deux ont été froidement tués de plusieurs balles. Une des victimes a été dissimulé dans un container.

L’assassin présumé a eu le temps de quitter les lieux avant l’arrivée des gendarmes de la compagnie de Pertuis. Il s’est directement rendu à Cadenet, à 15 km d’Apt pour mettre fin à ses jours devant le portail de la gendarmerie. Il n’a laissé aucun message expliquant son geste. Même si les trois hommes se connaissaient, le mystère de ce guet-apens sanglant reste entier au stade actuel de l’enquête des gendarmes de la section de recherches de Marseille.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *