Les soutiens de Manuel Valls défendent son bilan

Quelques-unes des principales personnalités socialistes de l’Hérault ont présenté à la presse les raisons de leur soutien à Manuel Valls à quelques jours de la primaire de la Gauche. Kleber Mesquida, député et président du Département, en tête.

« Pendant ce quinquennat quand Manuel Valls était premier Ministre, j’ai été en désaccord sur quelques textes, et je ne l’ai pas fait pour être dans les frondeurs. Je l’ai fait par conviction. Quand un texte ne va pas on a la clause de conscience » explique Kleber Mesquida, « Mais quand on est dans un choix de soutien politique on est dans la raison » . Le président du Département comme les autres soutiens mettent en avant la stature de l’ancien Premier Ministre : « Quand j’ai vu la stature de tous les candidats celui qui a la stature d’un chef d’état c’est Manuel Valls » .

S’ils défendent une partie du bilan du quinquennat comme le CICE ou la réduction du déficit, Kleber Mesquida regrettent que ce ne soit pas le cas des autres candidats à la primaire : « Trois ont été ministre et aucun ne veut assumer le bilan. Ça ce n’est pas acceptable pour nous » . Et d’attaquer certaines de leurs propositions : « On n’est pas dans des postures ou des propositions de congrès » . Comprendre que les ficelles de séduction déployées par Benoît Hamon, Arnaud Montebourg ou François Fillon à l’intention des militants socialistes sont trop grosses pour être réalisables. Kleber Mesquida vise le 49.3 citoyen, le tirage au sort de parlementaires, le non remboursement de la dette…

Le réalisme du programme de Manuel Valls

Le président du Département met donc en avant « les propositions tout à fait réalistes de Manuel Valls » comme la défiscalisation des heures supplémentaires : « Ce qu’il demande c’est que l’on exonère les cotisations salariales et non patronales » ou encore « baisser l’impôt sur les sociétés avec des contre-parties » . Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale, ne se positionne pas comme militante : « Quand on regarde ce programme économique, on sait que le monde est en mutation, pour moi Manuel Valls est le candidat qui se projette avec les difficultés que nous connaissons dans le monde économique et dans le monde du travail du XXIe siècle. Dire que l’on défend une société du travail et que le travail c’est aussi une valeur qui permet de retrouver l’estime de soi cela me paraît aussi défendre des valeurs de gauche importantes » . L’occasion pour elle d’attaquer un candidat à l’élection présidentielle : « Je crois qu’il y a un écran de fumée autour du programme économique d’Emmanuel Macron qui ne défend pas le bilan et ne fait pas de propositions très différenciantes qui feraient dire qu’aujourd’hui la solution c’est Macron » .

Claudine Vassas Mejri, vice présidente à l’insertion au conseil départemental, évoque comme satisfaction « la garantie jeune, la prime d’activité, la loi sur le vieillissement, le CICE » et reconnaît pour certaines mesures comme la dernière citée « des effets pervers à corriger » . Et de mettre en avant des thématiques du « programme de Manuel Valls qui préoccupent les Français comme l’éducation, la santé et la sécurité » . Christophe Moralès évoque notamment la question environnementale : « Le défi que nous avons maintenant c’est que la COP21 soit réellement appliquée et face à des « génies » comme Trump il faut une force pour se faire entendre« . Dolorès Roqué, conseillère municipale d’opposition à Béziers : « Je juge un politique à ses actes et non ses paroles. Il me semble que Manuel Valls est capable d’être l’homme qui tient ses promesses. Il est capable de cette fermeté que l’on attend d’un chef d’état » . Parmi les propositions de Manuel Valls elle retient « la scolarisation des enfants de moins de 3 ans. C’est le seul candidat à le proposer » .

Le député Patrick Vignal, qui soutient donc l’ancien premier Ministre comme son homologue Anne-Yvonne Le Dain, est « ravi de cette primaire pour l »instant. Les débats sont riches, je trouve que la Gauche a repris le chemin des idées » . S’il soutient Manuel Valls c’est pour son expérience, ses contacts internationaux et son charisme : « Je pense qu’il sera capable de réformer le pays avec une grosse balance sociale et continuer à le moderniser » . Il rappelle que Manuel Valls à mis en place « un CICE pour le monde associatif : 16 millions de bénévoles, 1,8 million d’emplois. C’est le monde associatif, l’économie solidaire, qui a embauché le plus » .

Ces personnalités héraultaises défendent donc le bilan de Manuel Valls sans omettre les erreurs commises en pensant qu’elles seront corrigées à l’avenir. Ce dimanche les électeurs se déplaceront dans les bureaux de vote pour choisir le candidat du Parti Socialiste. Ils savent que ce premier tour est à haut risque pour Manuel Valls. Il faudra être dans les deux premiers en réalisant un score supérieur à 40 % pour espérer l’emporter au second tour.

10 Comments

  1. Eh benh… y en a qui ont pas honte hein, alors qu’ils devraient s’en étouffer de dire ou penser de telles conneries… heureusement que la traitrise ne tue pas…
    « Il veut ceci, il veut cela, et il a la stature de président » nan mais vous avez pas compris que ce pov sal type n’est qu’un meuteur qui n’a fait que mentir et trahir depuis qu’il est au gouvern&ment et qui continue de plus belle depuis qu’il est en campagne?! Quelque soit ce qu’il prétend qu’il fera pour amadouer les gueux que nous sommes, il n’en ferait RIEN tout comme son prédecesseur avant lui…
    Defendre son bilan? Vous etes serieux? Defendre le CICE? Le chomage et la misère toujours croissants et atteignant des seuils records? Les multiples 49.3 pour nous forcer à une loi esclavagisante que tout le monde deteste? Un etat d’urgence qui aura plus servi de pretexte à pouvoir malmener toute manif d’opposition dans la rue plutot qu’à la sacro sainte securité contre le terrorisme? Un racisme d’etat crevant les yeux, qui ne sert qu’à diviser le peuple?
    Pffff vous avez la memoire courte, selective, et qui modifie les faits on dirait, c’est pas possible autrement…
    Olala vivement que cette generation de vieux cons abreuvés au JT et au 20minutes, crève de vieillesse, c’est bon quoi, moi les gens qui pensent tout savoir de la vie parce qu’ils regardent 20min de propagande d’etat par jour depuis des dizaines d’années, j’en peux plus… des baffes pour tous!

  2. Bilan tout aussi médiocre que celui de son « président » !
    La honte et le ridicule ne tuent pas sinon, ces braves gens seraient déjà rendus 6 pieds sous terre. C’est comme ceux qui regardent hannouna, le jour où ils auront réalisés leur connerie d’être militants politiques et du temps qu’ils y perdent, ils feront un sacré pas en avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *