Êtes-vous concernés par la baisse d’impôt sur le revenu ?

Bonne nouvelle pour les ménages les plus modestes. C’est ce lundi que les contribuables éligibles à la baisse d’impôts votée en loi de finances pour 2017 en sentiront les effets concrets. Les français qui payent leur impôt sur le revenu de façon mensualisée pourront constater la baisse prévue de cet impôt ce lundi, jour fixé pour le premier prélèvement de l’année 2017.

Dans un communiqué, Bercy rappelle que cette baisse d’impôt d’un milliard d’euros « portera à 6 milliards le montant total des baisses d’impôt sur le revenu décidées par le gouvernement » sur la seconde moitié du quinquennat. Il s’agit « de rendre aux Français une partie des efforts fournis pour la remise en ordre de nos finances publiques ».

5 millions de contribuables concernés

Cette baisse d’impôts, annoncée l’été dernier par le gouvernement, doit bénéficier au total à cinq millions de contribuables parmi les classes moyennes, a rappelé Bercy, ce dimanche dans un communiqué. Alors qu’elle devait initialement entrer en vigueur au mois d’août, le gouvernement a décidé de l’avancer pour les ménages mensualisés ou qui règlent leurs impôts par tiers, via un amendement à la loi de finances 2017 adopté mi-décembre.

Elle concerne à taux plein les couples gagnant jusqu’à 3 400 euros de salaire net et les personnes seules gagnant jusqu’à 1 700 euros. Ces limites sont majorées pour les familles, par exemple jusqu’à 4 800 euros pour un couple avec trois enfants.

Un gain moyen de 200€

Pour mémoire, cette 4ème baisse consécutive de l’impôt sur le revenu, votée en loi de finances pour 2017, doit bénéficier pleinement à plus de 5 millions de foyers fiscaux des classes moyennes, pour un gain moyen de près de 200€.

  • Elle prend la forme d’une réduction d’impôt de 20 % pour tous les foyers ayant un revenu fiscal de référence (RFR) inférieur à 18 500 € pour un célibataire, le plafond étant doublé pour les couples et augmenté de 3 700 € par demi-part.
  • Elle prévoit en outre un lissage des effets de la mesure jusqu’à 20 500 € de RFR (ce seuil tenant compte de la structure du foyer selon les mêmes modalités), ce qui permet d’éviter tout effet de seuil.
  • Pour un célibataire, la mesure portera donc ses effets jusqu’à 1,6 SMIC, et 3,8 SMIC pour un couple avec 2 enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *