Montpellier : « descente » de police dans une future mosquée

CONTRÔLE. Une « descente » des policiers de la Sécurité publique de Montpellier a été menée mercredi, à la demande du préfet de l’Hérault, dans un bâtiment proche du stade de la Mosson, à Montpellier. Il abritait l’ancienne enseigne Mac Do et a été achetée par une association ayant pignon sur rue dans la cité de la Mosson-la Paillade.

Des rumeurs font état d’un projet de construction d’une salle de prières, voire même de mosquée dans ces lieux qui sont actuellement en chantier. Des observateurs du quartier « dans le secret » assurent qu’une mosquée s’y implantera. Les responsables de l’association démentent l’installation d’une mosquée à cet endroit. L’opération de police de mercredi était de nature à contrôler les personnes présentes dans le bâtiment, apparemment des ouvriers.

Selon nos informations, ces ouvriers ont déclaré qu’ils étaient des bénévoles de l’association. Ils n’étaient semble t-il pas en situation irrégulière sur le territoire et aune procédure pour travail dissimulé n’aurait été relevée par les policiers de la Sécurité publique du commissariat central. Tout serait donc en règle.

Aucune information n’a filtré sur cette « descente » de police d’ailleurs au commissariat central, qui nous a renvoyés sur la préfecture. La préfecture de l’Hérault n’a toujours pas commenté cette opération, comme l’a souhaité Métropolitain.

Interrogé sur cette affaire vendredi soir par Métropolitain, Christophe Barret, le procureur de la République de Montpellier a confirmé que le parquet n’avait été ni alerté, ni saisi d’une procédure de police visant les locaux de cette association de la Mosson.

27 Comments

    1. Segabal Parret faut sortir un peu de votre trou et de décrocher des infos stupide de la télé car je suis natif de la paillade et je vois très bien les locaux dans parle l’article et c’est tous mais pas un coin d’islamiste.
      je vais finir par ça mais dans tous ces quartier populaire pour vous rassurer tous paie leurs impôts et cotisation alors que certains essaie de les oublier les même qui tape sur casse du sucre sur le dos des musulmans

    2. Arrêtez un peu l’hypocrisie, vous ne faites plus rire personne. Et moi aussi je connais très bien ces locaux , et la paillade aussi, en l’occurrence ce qui est marrant c’est que c’est une demande de la préfecture et que vous rejettez le tort sur la police? Et de plus , n’arrivez vous pas à faire un post sans mentionner le terme musulman? Je n’en ai pas parlé il me semble ? Je me fou de savoir l’identité religieuse de tout à chacun et par contre j’ai le sentiment que vous vous régalez à opposer les communautés, maintenant si la préfecture avait un doute sur le devenir de l’ancien mac do, ils ont vérifié c’est tout, les permis et demandes préalables de chantier n’étaient peut être pas faites dans les règles de l’art.
      Sur ce je vous souhaite néanmoins une bonne journée.

  1. l’article présente mal les choses, je pense que les policiers étaient venu pour contrôler que le chantier n’étais pas illégal, et ce pour protéger les ouvriers de maltraitances. après si les ouvrier ont menti, l’enquête le dira. que ce soit une mosquée ou un quick c’est pareil.

  2. j’ai plus confiance aux commerces du centre que la Paillade, et puis il y a quand même des quartiers qui paient « un peu plus » d impôt s que d autres…

    1. Vous verrez sans aucun doute que l’histoire se répète encore et encore alors étudier l’histoire pour connaître votre devenir pauvre français que vous êtes devenu que dieux est Pitié de vous
      Amen

  3. Michèle Boulanger heureusement que c’est que les mosquée car si c’était votre intelligence sa serait plus regrettable.
    Grégory Lacroix on parle des financements des partie politiques que vous supporter..

  4. Selon nos informations, ces ouvriers ont déclaré qu’ils étaient des bénévoles de l’association. Ils n’étaient semble t-il pas en situation irrégulière sur le territoire et aune procédure pour travail dissimulé n’aurait été relevée par les policiers de la Sécurité publique du commissariat central. Tout serait donc en règle.
    MAI DE QUI SE FOUT ONT MESSIEURS ET MADAME D’ENCULER URSSAF ….. ET LA TU TE DÉPLACE PAS GROS PEDE QUE VOUS ÊTES TOUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *