CHU de Montpellier : braquage et évasion d’un détenu

7
Surveillant de prison.

AGITATION. Un détenu de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, Georges Antero Queiros Da Silva, 55 ans qui était parvenu à s’évader mercredi soir des urgences du CHU Lapeyronie à Montpellier avec la complicité de sa femme, a été repris par les policiers de la Sécurité publique dans une cité mitoyenne du quartier des hôpitaux-facultés. Il a été placé en garde à vue au SRPJ de Montpellier, saisis de l’enquête par le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret.

Sa femme a pu s’enfuir. Elle était en cavale ce jeudi matin et activement recherchée. Après avoir gazé mercredi vers 23h un des trois agents de la maison d’arrêt -un gradé, un surveillant et une surveillante- qui avaient transporté son mari au CHU à 19h pour des examens après une chute de son lit, dans sa cellule, elle a sorti un pistolet chargé, pour que son mari soit libéré de ses menottes, avant de lui lancer l’arme à feu, qui s’avèrera chargée.

Syndicat en colère

- Annonce -
PAVÉ 250

Alors que le couple était poursuivi par les gardiens de prison et des agents de sécurité du CHU dans l’enceinte de Lapeyronie, le détenu a braqué un des surveillants pour pouvoir s’échapper et traverser la route de Ganges, avant de se réfugier dans une cité étudiante, où il a été repris, sans incident. Le détenu qui est sous le coup d’une procédure d’extradition n’a pas hésité à tirer un coup de feu en direction de ceux qui étaient à ses trousses, sans les atteindre, fort heureusement.

Ce jeudi matin, le syndicat FO de la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, joint par Métropolitain, a confirmé cette évasion et ce braquage et dénonce les conditions de travail et d’extraction des détenus, sur fond de surpopulation carcérale permanente.

>> À venir : le film de l’évasion.

- Annonce -Téléchargez dès maintenant notre nouvelle application mobile >> http://urlz.fr/5ohh.
PARTAGER
mm
Sa passion, c’est son métier depuis déjà 36 ans. Spécialisé dans le traitement des faits-divers et dans les chroniques judiciaires, ce « roi du scoop » natif du Luberon ne compte jamais ses heures. Ses atouts : une plume aiguisée et un réseau d’informateurs à faire pâlir.

7 Commentaires

  1. @lio34 ,
    Des preuves ? Tu y es déjà allée à villeneuve ? Moi je peux te dire que la majorité sont issus du grand banditisme , au terrosisme corse…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here