Que se passe-t-il vraiment sous la couette des français ?

A quelques mois de la sortie du deuxième opus de la trilogie 50 Nuances de Grey, Au Moulin Rosen, spécialisé dans la vente à domicile d’accessoires de bien-être et d’intimité, a enquêté afin de comprendre le véritable impact de ce phénomène sur la vie intime des Français.

Les français adeptes des films érotiques

D’après l’étude, 59,2% des français aiment regarder des films érotiques de temps en temps pour casser la routine. Et pour 43% de ces français pro films coquins, c’est en couple qu’ils choisissent de les regarder. Une tendance qui explique donc en partie le succès du premier lm 50 Nuances de Grey lors de sa sortie au cinéma en février 2015.

Des français clairement en attente de l’arrivée du deuxième opus qui sortira en février 2017 puisque 77,7% ont d’ors et déjà prévu d’aller le voir au cinéma, avec là des avis partagés de manière assez équivalente : entre copines pour 53% ou en couple pour 43% d’entre eux.

Des français convaincus de l’univers « 50 Nuances »

Le sadomasochisme n’est plus tabou pour les français, bien au contraire. Une large majorité des français, 64,7%, pense que le phénomène 50 Nuances a clairement changé la vision du sadomasochisme dans notre société. Un sadomasochisme révélé, assumé et surtout bien moins tabou. C’est en tout cas l’opinion de 77% d’entre eux.

Pour près de la moitié des français, le phénomène 50 Nuances aurait eu un impact sur leur vie intime : 32,7% d’entre eux réalisent plus de jeux de domination/soumission et 27,4% utilisent plus d’accessoires coquins pendant leurs ébats. Des accessoires justement, où nous retrouvons parmi les préférences, les liens et les cosmétiques de massage qui arrivent largement en tête avec près de 60% des voix.

Entre désir prononcé pour pimenter l’intimité, moeurs qui évoluent et pratiques coquines qui gagnent du terrain sous la couette des français, le phénomène 50 Nuances fait bel et bien son nid dans les chaumières françaises et la sortie du deuxième opus dans les cinémas le 8 février prochain, promet une montée en température exponentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *