Montpellier : 10 kg d’héroïne et 5 kg de coke saisis

On peut dire que les policiers montpelliérains ont fort bien inauguré la nouvelle année : une banale procédure de refus d’obtempérer lors d’un contrôle routier, dimanche en début de soirée à Montpellier a débouché sur une importante saisie de drogue dure -cocaïne et héroïne- dans un appartement de l’Écusson, non loin de la place Saint-Roch, puis dans le quartier proche du faubourg Figuerolles.

Le fuyard a été rejoint par un équipage de police-secours qui l’avait pris en chasse, après avoir « brûlé » un feu rouge et refusé de s’arrêter, la nuit de la Saint-Sylvestre, sur la route de Ganges, dans le quartier des hôpitaux-facultés.

50 grammes de coke

Ces policiers de la brigade de roulement de nuit ont vu le conducteur se débarrasser d’un sachet contenant 50 grammes de cocaïne, au moment où il sortait de sa voiture qui a quitté la route, lors de la course-poursuite spectaculaire.

Indemne lors de la sortie de route, il été placé en garde à vue. En perquisitionnant l’appartement du suspect ayant fait le délit de fuite, avant d’être intercepté, les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault, de permanence ce 1er janvier ont découvert une grosse quantité de drogue, de la coke et de l’héroïne.

Cet employé d’un salon de coiffure, un Marocain de 22 ans détenait 10 kilos d’héroïne, 4,4 kilos de cocaïne, 58 kg de produits de coupage et un peu de résine de cannabis.

Le parquet de Montpellier a saisi les policiers du SRPJ de Montpellier pour poursuivre les investigations et décapiter cette filière qui « arrosait » Montpellier et alentour. La valeur de toute la drogue saisie est estimée à 2,5 millions d’euros à la revente. Le Marocain assure n’être que la « nourrice » du trafic : en clair, il gardait la drogue pour des trafiquants…

Saisie dans l’Écusson, à Montpellier.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *