Sécurité Sociale 2017 : du nouveau pour la CSG

L’année 2017 constitue de gros changements pour les Français, notamment au niveau de la Sécurité Sociale. Plusieurs chantiers sont en cours au gouvernement qui n’a, d’ailleurs, que peu de temps pour les lancer, avant les prochaines élections présidentielles. Avec des nouveautés applicables dès ce lundi.

Le premier grand changement pour les Français va concerner les cotisations de CSG qui vont baisser pour un demi million de retraités. Il avait été envisagé que cela puisse concerner jusqu’à un million de personnes, mais cela aurait coûté trop cher…

500’000 retraités, dont les revenus sont inférieurs à 1’018 € seront exonérés de CSG, et pour ceux dont les revenus sont inférieurs à 1’331 €, ils seront soumis au taux réduit. Avantage mensuel : entre 50 € et 60 €. Une petite compensation alors que les retraites continuent d’être gelées.

Les fumeurs doivent débourser encore plus cher pour acheter leur tabac. Le prix du tabac à rouler grimpe à 8,60 €, au lieu de 7,50 €. Quant à la taxe sur les fabricants de tabac, le gouvernement a manifestement trouvé une astuce pour la faire passer : elle ne touchera pas les fabricants directement, mais Logista, l’entreprise qui distribue les cigarettes de quasiment toutes les marques chez les buralistes. Et cette dernière ne manquera pas de compenser le manque à gagner en reportant la taxe sur les paquets.

Rien de neuf en revanche pour le RSI, qui ne va pas « disparaitre pour s’appeler Pajemploi », comme nous l’avons écrit par erreur. En effet, l’article 16 de la loi n°2016-1827 du 23 décembre 2016 de financement de la sécurité sociale pour 2017, publiée au journal officiel du 24 décembre 2016, réforme le pilotage du recouvrement des cotisations et contributions dues par les travailleurs indépendants. Cet article inscrit officiellement la responsabilité partagée et égale du RSI et des Urssaf dans la bonne marche du recouvrement des cotisations des travailleurs indépendants.

3 Comments

  1. …….La situation n’et pas claire, donc je ne serai pas claire avec eux, qu’il prouve publiquement leur légitimité, leurs existence légal face aux décrets , et la je considérerai le RSI comme une administration fiscal déclaré à 100% !!Un flou administratif existe !!!! Donc je ne paye plus !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *